Inspi pics mars

Inspi pics mars

6 mois s’étaient écoulés, elle avait son appartement, un petit studio, elle avait trouvé du travail. Tout en apparence pour être heureuse.

Mais voilà, 6 mois boulot dodo, une routine qui s’était peu à peu installé, pas un seul ami à qui parler.

La solitude, elle qui croyait savoir ce que c’était, elle qui en rêvait. Oui, quand on ne la choisit pas, la solitude est très lourde à porter, elle l’avait appris à ses dépens.

Ça vous dit quelque chose ces quelques lignes?? C’est bien la fin mon texte de janvier, j’ai eu envie d’y écrire une suite. Alors allons y!!!!

28783473_10155405659123946_4689407284947102763_n

« Les enfants, vous venez, on va préparer une jolie tarte aux fruits pour papa? »

« oh oui, dis tu nous laisseras utiliser ton kitchenaid?? »

18 mois plus tôt, elle était célibataire, dans un appartement de célibataire, elle était perdue au milieu de cette immense ville, elle avait tout abandonné pour se faire toute seule mais elle l’avait vite regretté, pourquoi était t’elle partie, pourquoi elle n’avait pas donné de nouvelles à ses parents? Plus le temps passait, plus il était difficile de reprendre contact avec eux.

La, dans la cuisine, avec cette petite fille enthousiasme, ce petit garçon discret, elle se sentait craquer.

Ils se chamaillaient entre eux pour savoir qui allait avoir l’honneur enfin d’utiliser ce robot pâtissier qu’ils convoitaient tant. Deux secondes plus tard, des larmes naissaient au coin de ses yeux et glissaient le long de sa joue.

« Mais pourquoi tu pleures Maëlle?? »

« Parce que je suis heureuse, ce sont des larmes de joie, ne t’inquiètes pas mon grand!!! »

Elle était tout simplement heureuse, rien n’était gagné au départ. Et encore aujourd’hui, il y a avait encore des moments durs, les couchers restaient délicats mais elle avait su mettre en place des rituels pour chasser les gros chagrins du soir.

Ils étaient tellement choux avec elle, ils l’avaient tout simplement adopter et pour la première fois de sa vie, elle se sentait à sa place. Jamais auparavant, elle ne s’était imaginer avec des enfants, encore plus au milieu d’une famille recomposée et pourtant c’était son quotidien désormais.

« On va commencer par la pâte, chacun son tour pour le robot, mais avant il faut peser les aliments, la farine, le beurre, on s’active, tout doit être prêt pour faire la surprise a votre père. »

« La pâte doit reposer un minimum, pendant ce temps là, on préparera un coulis avec les fruits. »

« Oh oui, j’ai tellement hâte de voir sa tête quand je lui dirais que tu m’as laissé utilisé le robot. »

Une demie heure plus tard, la tarte était au four, c’était un peu le bordel dans la cuisine, bon ok, ça avait un peu débordé tout ça et la préparation de tarte s’était transformée en bataille avec la farine. Mais ils avaient tellement rigolé que tout ça n’avait pas d’importance.

Pendant qu’ils prenaient une douche tranquillement, elle nettoyait la cuisine.

« Maëlle, ça y est, elle est prête non?? tu la sors?? »

« oui oui, je vais la sortir, bande d’ impatients!!!! Poussez vous s’il vous plaît? »

Elle eu juste le temps de poser la tarte a table, les enfants avaient mis le couvert et voilà qu’il était là, l’homme de sa vie, le responsable de ce joyeux bordel.

Un bisou  pour chacun de ses enfants, un je t’aime a sa prétendante.

C’était ça le vrai bonheur, elle le savait, une jolie tarte, une jolie famille, un joli moment.

Voilà, mon texte pour l’inspi pics du mois de mars. Mais qu’est que c’est qu’Inspi pics?? c’est un rendez vous entre blogueuse. On choisit une photo sur le groupe Facebook du même nom, le 1er mardi du mois, on poste un article en rapport avec celle ci.

Secrètement, j’ai toujours rêvé écrire un livre mais je manque d’inspiration, de connaissances, de savoir faire mais voila ce que m’a inspiré cette photo.

Et vous, à quoi vous vous fait penser cette photo??? Lâchez vous!!!!

Les autres participantes, ça se passe par là:

Quelques news…..

Quelques news…..

Coucou tout le monde, si tant est qu’il reste encore quelqu’un par ici. Je profite du calme de la maison (mon père fait des travaux) pour vous écrire un peu.

ciel

(prise de mon balcon, la photo ne rends pas hommage aux couleurs du ciel de ce soir là)

Je suis bien arrivée a la Réunion mais j’ai eu un choc quand j’ai vu l’état de santé de mon grand père, du coup, je me suis beaucoup occupée de lui. Malheureusement, épuisé, il est décédé le 17 décembre dernier d’où mon absence par ici.

Noël n’a pas eu la même saveur que d’habitude,vous vous en doutez et nous n’avons pas eu l’ envie de sortir. Je passe mon temps donc à regarder des séries, lire des livres et surtout regarder les albums photos de mon enfance. C’est là qu’on prends l’importance de se créer des souvenirs tout au long de sa vie.

En ce qui concerne les séries, j’ai enchaîné les épisodes de Orange is the new black, les uns après les autres. C’est une série un peu bizarre: « Piper Chapman va dans une prison de sécurité minimale pour quinze mois car elle a transporté une valise d’argent de la drogue, dix ans plus tôt, pour son amante d’alors, Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison, entre le clanisme, les réseaux et les fortes personnalités des autres détenues.(source: wikipédia) ». J’ai adoré!!!! Pour l’instant, il n’y a que 2 saisons mais la saison 3 est prévue pour juin 2015. J’ai hâte.

En ce qui concerne la lecture, j’ai lu quasiment d’une seule traite Patiperros la trace d’un petit bus orange. Je ne vous en parle pas plus, je le ferais plus tard. Hier, j’ai commencé Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi. C’est mon 2 éme livre de cet auteur, j’ai lu, il y a quelques temps un avion sans elle, j’avais bien aimé la plume de l’auteur et pour l’instant, celui ci tient également sa promesse et en plus, l’intrigue se passe à la Réunion.

J’ai une nouvelle addiction moins avouable par contre, bien après tout le monde, je commence à jouer a Candy Crush, oui, oui, vous ne rêvez pas. J’avais bien essayé au tout début mais comme je ne voulais pas faire comme les autres, j’avais vite supprimé l’application. Et puis ces quelques jours, j’avais envie de penser à autre chose et j’ai finalement ouvert un compte. Je suis au niveau 47 autant dire que si je ne suis pas prête de le finir.

Avec tout ça, j’allais presque oublier que ça fait un an que je suis sur wordpress, soit bientôt 2 ans que je blogue, je vais donc commencer à penser à vous préparer un petit concours.