Un week end dans la capitale pour le marathon de Paris

Un week end dans la capitale pour le marathon de Paris

Un an que j’en rêvais, je m’étais inscrite l’année dernière après Bordeaux, après avoir lu des tonnes de compte rendus de course.

Bref, déjà une semaine (oui j’ai encore oubliée publier mon article en temps et en heure, blogueuse en carton!!!), malgré la fatigue, (c’est plus la logistique autour de ce week end qui m’a fatiguée le plus je crois), je suis toujours sur mon petit nuage. Je me trimballes avec ma médaille dans mon sac, jamais loin de moi de peur qu’on me la vole, et surtout avec ce petit ruban rose/ orange avec son inscription #parismarathongirls, pour le coup, pas du tout discret mais pas un seul de mes collègues n’a fait de remarques. Pas de douleurs, pas de courbatures et pourtant j’en ai c***, l’après course, j’avais mal partout.

Je vous racontes tout en détails?? Vous êtes prêts? Ca va être long, je vous préviens.

Jour J-6, je dois prendre le train vendredi, ce n’est pas un jour de grève et pourtant, seuls 2 trains circulent. Je suis stressée, j’ai fais poser ma cuisine la semaine d’avant, on a pleins de galères et en général, je ne suis pas chanceuse. Je décides d’annuler mes billets et d’opter pour un autre moyen de transport.

La voiture, trop long, et puis ça va être la galère pour la garer, pour la redescendre, le co-voiturage, pourquoi pas?

Le bus? Il part de Marseille, il faut encore trouver quelqu’un pour m’emmener a la gare.

Au final, j’opte pour l’avion et avec du recul, j’ai bien fait.

Jour J-2, quelle galère a l’aéroport, du monde de partout, un avion qui décollera en retard, ca annonce la couleur. Bref, trop contente d’arriver a Paris. Direction le salon du running, je retire mon dossard, passe sur le stand de chaussettes de Marine Leleu, mon psycho-pote y travaille, je suis trop contente de le voir. En même temps, je m’inscris a la Paris Run Breakfast du lendemain.

Jour J-1, je retrouve une partie de ma team les psychopathes a Rivoli, pour la Paris Run Breakfast donc, une petite course sympa, non chronométrée, on passe devant le Louvre, et quelques autres endroits touristiques, on s’amuse, on fait les fous, les 5 kms passent super vite qu’on arrive au pied de la Tour Eiffel, pour un petit déjeuner typiquement français, des pains au chocolat pour certains, des chocolatines pour d’autres, pas de jaloux hein, pas de polémique ici.

On passera un bon moment a faire des photos. Comment je me sens a ce moment là? Tout simplement heureuse et pas stressée pour un sou.

Resto du midi ou le plat de pâtes est de rigueur. Re salon du running, rencontres instagram, j’adore.

On a dit on rentre tôt, on se repose l’après midi, c’est raté, je rentres a l’appart à 17h00 vannée de ma journée, ma montre m’affiche plus de 20 000 pas. Petite galère dans le Airbnb, fuite d’eau, génial, mais on ne se prends pas la tête on est pas là pour ça, on est la pour relever ce défi pour lequel on s’entraine depuis 3 mois.

Jour J, nuit pas terrible mais je suis en pleine forme, prête à en découdre. Je rejoins ma team à l’Arc de Triomphe.

On est super en avance, mais je ne vois pas le temps passer avec eux, on se fait des tatouages, on rigoles, on fait les cons, ca fait du bien!!!

Le départ est donné, ca y est, peur, excitation, je cours avec Sophie, je suis contente de ne pas être toute seule. On passes devant le Louvre, ouh les pompiers, ils sont bien gaulés hein, une petite blague, des mots échangés avec un coureur!!!!

Ce qui me stressait le plus, c’est con a dire mais c’était le temps qu’il allait faire, je ne voulais avoir de pluie, et ben bingo, pas de pluie mais une chaleur écrasante, jamais contente la fille!!!!

Les premiers 5 kms passent à une vitesse folle, 34 minutes a ma montre, Sophie n’en peut plus, la pauvre, je n’ai pas envie de la laisser mais elle me demande de partir. Quelques mots pour la dissuader d’abandonner quand même et me voilà repartie, je suis entourée de je ne sais pas combien de coureurs mais un sentiment de solitude m’envahit, j’en ai la chair de poule alors que j’ai chaud. Je m’enferme dans ma bulle, je continues de courir, je penses a tout et a rien, mon corps est là mais mon esprit est ailleurs.

Plus rien n’a d’importance pour moi, je suis bien mais je suis dans un état second.

On m’a dit, tu verras, tu ne peux pas t’ennuyer sur le parcours, il y a tellement de belles choses a voir. Je n’ai rien vu, honnêtement, quand j’y repenses c’est fou.

Je savais qu’on m’attendait au 9éme kms, alors je cherchais leurs visages parmi les personnes au bord de la route. J’étais la ou je devais être, j’étais heureuse.

Je ne sais plus si c’était avant ou après les ponts, toujours est t’il qu’on est passé a côté d’un cimetière. J’ai pensé a mon grand père, a mon ami partis bien trop tôt, a qui je n’aurais jamais l’occasion de leur dire que je suis marathonienne. Des larmes commencent a couler le long de mes joues, je suis a fleur de peau, j’ai du mal a respirer. J’accèleres sans le vouloir, pour ralentir ensuite, accélérer, ralentir, je suis en train de me crever. Je souffles un bon coup, j’arrives a me reprendre tant bien que mal.

23éme kms, la musique se coupe, sans musique, je ne peux pas courir, ma bulle éclates, et ca commence a être dur, ce tunnel qui pue, interminable, sans intérêt, ma montre qui perds son signal GPS, mon marathon commence a ce moment là, et les incertitudes commencent a arriver.

Alternance de montées, et de descentes, le meneur d’allure 5h00 me passe devant, mon objectif de 4h59min 59s me passe sous le nez, je me bats, je ne veux rien lâcher. Un coup d’oeil a ma montre, mais il court vachement vite pour un objectif de 5h00 le bonhomme la, sur moins de 500 mètres, il a réussi a me tuer. Tant pis, je le laisse s’en aller, je m’accroches.

Ma playlist se remets a fonctionner comme si de rien n’était, je suis soulagée. J’ai bien ralenti l’allure, je ne veux pas marcher, mes cuisses commencent a se durcir, je ne veux pas me prendre le mur.

Est ce à ce moment que je ressens la main réconfortante de la capitaine de ma team dans mon dos, je ne sais pas, les souvenirs sont tout emmêlés dans ma tête et depuis que ma musique est revenue, ma bulle s’est recrée autour de moi.

30581742_856398371222184_323658096792567808_n

Crédit photo: Farhay photographie

Km 30, je sais que sylvie nous attends, je la cherches, je ne la vois pas, je suis un peu déçue mais au final, elle était au km 32, je suis heureuse de retrouver un visage familier. Il fait chaud, c’est dur!!!!!

Km 34, j’ai faim mais je n’arrives pas à manger, je préfères m’arrêter au ravito perdre un peu plus de temps, me forcer a manger, je n’ai pas envie de tomber. Je relances la machine, hophophop, ça fait mal, le meneur d’allure 5h30 me passes devant. Je recommences a pleurer, je n’y crois plus et décide de marcher, j’alternes course et marche le temps de me calmer. Ca fait de plus en plus mal de repartir, je ne sais combien de temps j’ai marché, combien de temps j’ai pleuré.

Je ne sais pas ou j’ai trouvé la force de tenir mais je repars. De toute façon, ca fait moins mal de courir que de marcher!!! Il ya de plus en plus de monde qui marche, je m’accroches, je suis cette ligne verte. Je rages, ma montre sonne 500m avant les panneaux, je ne sais pas ou j’en suis.

On passe devant la fondation Louis Vuitton, le seul bâtiment que j’ai remarqué sur le parcours c’est dire, c’est bientôt la fin et j’ai hâte. Dernier virage, j’entends le speaker, c’est bon, j’y suis presque.

J’aperçois l’arche d’arrivée, j’accélères, je donne tout, j’en ai tellement marre. Un regard vers le ciel, je sais que de la haut, ils ont veillés sur moi, j’espère qu’ils sont fiers autant que je le suis.

5H et 28 minutes d’efforts, c’est long et c’est court en même temps, j’ai souffert de la chaleur, je suis loin de mon objectif, on s’en tapes l’essentiel n’est pas là, j’ai réussi, je suis MARATHONIENNE pour la seconde fois.

3 mois de prépa, un peu plus de 500kms de parcourus, je suis MARATHONIENNE.

A tout ceux qui n’ont pas crus en moi, vos mots m’ont portés vers cette arche d’arrivée, je ne vous en veut pas.

A tout ceux qui ont crus en moi, alors que j’y croyais pas moi même, je vous en remercie.

A toi mon corps, je ne t’aime pas la plupart du temps, encore une fois, tu m’as prouvé encore une fois que j’avais tort.

A toi qui te pose encore des questions sur ta capacité a courir un marathon, je n’ai qu’un conseil a te donner. Entraines toi du mieux que tu peux, ne te poses pas trop de questions et fonce.

C’est dur, je ne vais pas te mentir, c’est tellement dur mais ça en vaut vraiment le coup. Tu pousses ton corps dans ses retranchements, je suis sensible mais pas démonstrative, de l’excitation, du bonheur, de la peur, de la tristesse, il y a tellement de sentiments qui m’ont habités pendant ses 5H28.

Comme je vous l’ai dit en début d’article, une semaine après, je suis toujours sur mon petit nuage et j’ai du mal a y croire. Le lendemain, ça me tirait légèrement dans les cuisses mais pas de courbatures et le surlendemain rien, le corps humain est une machine et décidément je n’y comprends toujours rien.

Si j’ai envie de retenter l’aventure??? Juste après avoir passé la ligne d’arrivée, je me suis entendue dire plus jamais, 2 marathons c’est suffisant comme ça!!! mais je crois que j’ai parlé sur le coup de la colère, à la fin du marathon, j’avais mal partout, j’en pouvais plus, je ne pouvais pas m’asseoir puisque je ne pouvais tout simplement pas me pencher, mes cuisses me faisaient horriblement mal.

Mais maintenant, j’ai un autre projet en tête, wait and see.

Une phrase que j’adore et je terminerais la dessus,  » la douleur est temporaire, la fierté est éternelle ».

La motivation, comment la garder sur la longueur?

La motivation, comment la garder sur la longueur?

« Mais comment tu fais pour faire autant de sport?? Mais comment tu fais pour courir autant, d’autant plus sur un tapis? »

J’ai commencé a courir pour perdre du poids, mais maintenant c’est devenu une habitude,, je ne me poses plus de questions, j’enfiles mes baskets et j’y vais.

Mais je ne suis pas une machine, moi aussi, il m’arrive d’être démotivée, d’avoir la flemme, en général, ça ne dure pas longtemps!!!

sit-3198541_1920

(Crédit photo: pexabay)

J’avais envie, aujourd’hui, de vous partager mes petits conseils, mes petites astuces, alors on y va!!!

1. Je me fixes des objectifs,

Si vous me suivez, je l’écris partout, je fais le marathon de Paris en avril prochain. Mon gros objectif de début d’année, mais ce n’est pas tout, d’autres course m’attendent. Attention cependant, a vous fixer, des objectifs que vous pouvez atteindre. Certes, il faut savoir de temps à autre sortir de sa zone de confort, mais vous dire que vous ferez un marathon dans 4 mois alors que vous ne courez pas, il faut savoir être raisonnable.

2. Je prends mon temps,

Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, je ne suis pas capable de courir un marathon qu’il faut y renoncer. Mais chaque chose en son temps, commencer tout doucement pour durer sur le long terme. Je relativises, je suis moins dure avec moi, j’y arriverais un jour, n’hésitez pas a vous fixer des mini objectifs avant de réaliser le Big objectif.

3. Je n’hésites pas a reporter une séance si je n’en ai pas envie ou s’il fait mauvais temps,

j’ai dit reporter pas annuler. Rien ne sert de se forcer.

4. Choisissez un sport qui vous plait,

Ne choisissez pas la course a pied parce que c’est le sport qui est à la mode ou qui fait perdre le plus de poids. Oui je sais j’ai commencé pour ça mais j’ai tenu parce qu’au final, ça m’a plu, le plaisir était au rendez vous assez rapidement. Faites les choses avec amour, parce que vous en avez envie.

Faites le pour vous faire du bien, n’écoutez pas les autres!!!!

5. Pratiquez la visualisation positive!!!!

Ça peut paraître bête mais je vous assure que ça marche. Imaginez votre joie, votre bien être une fois votre objectif atteint.

6. Pratiquez dans un joli cadre,

Si vous courez, n’hésitez pas à changer de parcours régulièrement, en plus d’être motivant, c’est aussi sécurisant quand on court et qu’on est une femme. Par exemple, quand je n’ai pas vraiment envie, je pars courir le long de la mer et ben ma séance, pourtant redoutée, passe comme en un éclair.

Variez les plaisirs, ne faites pas toujours la même chose.

7. Pratiquez en musique,

Une bonne playlist motivante. Je cours depuis bientôt 3 ans, je suis encore incapable aujourd’hui de faire 5kms si je n’ai pas de musique dans les oreilles. Après ces derniers temps, j’ai trouvez une alternative assez sympa, les livres audios, ou comment se cultiver en faisant du sport, obtenir un joli corps et une tête bien remplie.

8. Je choisis une jolie tenue confortable,

Pa besoin de claquer beaucoup d’argent, il y a de plus en plus d’enseignes qui offrent des gammes a petit prix. Je m’équipe la plupart du temps à Décathlon, mon magasin de sport préféré. par contre, une bonne brassière, une bonne paire de chaussures adaptées au sport mais aussi à soi, restent pour moi l’essentiel et je ne fais pas d’impasse la dessus.

Et ben voilà, je crois qu’on a fait le tour, des questions?? N’hésitez pas!!!!

Courage, les beaux jours arrivent et en général avec eux notre envie de nous dépenser plus!!!

Semaine du 05 au 11 mars 2018

Semaine du 05 au 11 mars 2018

Coucou les petits chats 🐱 et oui cette semaine mon training diary est posté en temps et en heure c’est pas génial ça???

Et pour cause j avais hâte de mettre par écrit ce qui s’est passé ces 7 derniers jours parce qu’elle était parfaite cette semaine.

Allez on perds pas de temps et on commence!!!

Lundi:

J écrivais dans mon post Instagram matinal que je voulais insister sur l endurance fondamentale et le renforcement musculaire. Il suffisait de l écrire ✍️ pour le faire. Oui je suis comme ça quand je dis ou mieux que je l écris en général, je finis toujours par le faire.

7,7kms en EF et et et … oui une séance de renfo de 33 minutes.

Mardi:

Je voulais me faire une petite séance de fractionnés sur piste c était sans compter un vieux qui m’a ennuyé. J ai fait mon échauffement mes 10 séries et j ai fait mumuse en face de la piste, une côte bien sympa et pour finir je suis revenue sur la piste pour un retour au calme mais ça ne m’a pas suffit puisqu’en rentrant à la maison 🏡 je me suis fait une petite séance de renfo de 38 minutes encore.

Mercredi:

Repos il en faut quand même ça fait partie de l entraînement.

Je me suis fait chouchouter esthéticienne coiffeur 💇‍♀️, en même temps j en avais vraiment besoin!!

Jeudi:

Prise de sang le matin pour la flipette que je suis. Petit dej rapide et séance d EF.

Vendredi:

J avais prévu une séance de fractionnés longue mais quand ça veut pas on force pas on fait juste en sorte de faire les kilomètres pour remplir la mission SquadRunner du jour. Séance à différentes allures donc!!!

Samedi:

Séance de renforcement musculaire.

Et enfin dimanche:

J ai fait mon boulet j ai oublié mon camel back du coup sortie longue en intérieur c est super monotone alors j ai écouté ma séance de toute façon, je n avais plus de batterie 🥁 et pour cause, je me suis fait un super film 🎥 « aime prie mange » mon nouveau film préféré de la terre entière.

J ai donc couru 55,7kms en tout, je crois que je n ai jamais autant couru et en plus j ai écourté dimanche.

Bref, je suis en super forme, des semaines de ce genre j en veux encore plus mais je fais attention au sur entraînement, j écoute mon corps.

Quelques chiffres:

J ai fait 103 635 pas soit une moyenne de 14 805 pas par jour. J ai dépensé 2321 calories en moyenne par jour et j ai perdu 1,3kgs.

Il y a de quoi être motivée non??

Vite il est 16h!!!!

Vite il est 16h!!!!

Quand j’ai commencé ma perte de poids avec Weight Watchers, je ne prenais jamais de goûter. Je mangeais le matin, le midi et le soir, mais voila à un certain moment j’ai commencé a avoir faim vers 5h/6h, et au lieu de craquer ma monitrice de l’époque m’avait suggérer tout simplement de prendre une collation, (un goûter pour les grands quoi), moins manger le midi et le soir et garder une petite réserve donc pour 16h.

Et depuis c’est resté!!! Au boulot, de temps en temps, je ne vois pas l’heure passer, quand je suis sur un gros dossier ou alors quand je suis en réunion, je ne vais pas leur dire « attendez, je goûte!!!! », ce n’est pas très sérieux, je pourrais m’en passer mais alors le week end ou quand je suis en vacances, le goûter c’est sacré!!!!

En ce moment, j’aime regarder les recettes de gâteaux healthy, pas trop caloriques, que j’accompagne d’une poignée d’amandes pour le magnésium qu’elles contiennent, et oui, le marathon c’est bientôt, je n’arrêtes pas de l’écrire ou de le dire mais me direz vous c’est un peu mon gros objectif de ce début d’année.

Lundi, j’ai repris mes bonnes vieilles habitudes de yaourts maison et je me suis dit pourquoi ne pas faire faire un gâteau au yaourt, ça fait tellement longtemps, c’est rapide a faire, passe partout et en général, le copain aime. J’ai voulu corser un peu le truc et le rendre le plus léger possible mais je voulais qu’il garde son moelleux et c’est ainsi que ma recette est née. Moi qui d’habitude, applique les recettes des livres ou des copines au gramme près je me suis lancée et ben pour une 1ére, je suis assez contente de moi.

Simple, rapide, très peu d’ingrédients et pour preuve, j’ai utilisé:

  • un yaourt maison,
  • 30g de sirop d’agave,
  • 100g de farine de petit épeautre,
  • 15g de purée de noix de cajou,
  • 2 oeufs,
  • un peu de bicarbonate pour remplacer la levure chimique.

Comme le traditionnel gâteau au yaourt, on mélange le tout et hop hop au four 180 degrés pour une trentaine de minutes.

Ça reste une base, a vous de rajouter à l’envie ce qu’il vous plaira, Nina, elle a rajouté 2 pommes, la prochaine fois, je rajouterais bien un fruit moi aussi, j’ai des framboises au congelo, ou alors de la vanille, je pense que ça devrait le faire.

N’hésitez pas a me dire ce que vous en pensez si vous utilisez ma recette!!!

Ma wishlist du moment

Ma wishlist du moment

C’est toujours quand on a peu d’argent qu’on a envie d’en dépenser le plus.

Hier, j’ai fait mes comptes et comment dire à part acheter a manger, et peut être aller au cinéma 2 petites fois (ça c’était prévu), je ne vais pas trop pouvoir me faire plaisir ce mois ci. Et oui, on nous livre la cuisine, et normalement, les travaux font toucher a leur fin, (oui je vais avoir une jolie cuisine toute fonctionnelle) ce qui veut dire gros chèque a sortir!!!!

J’en profites donc pour me lancer  le défi #1moissansriendepenser, une grande 1ère pour moi. Je vais consigner ce qui me fait envie par ici et si d’ici un mois, l’envie de craquer est encore là, j’y céderais, dans la limite du raisonnable.

Pour moi:

Je rêves tout simplement d’une journée a Disney, ça fait tellement longtemps. Je n’y suis pas allée depuis le mois de septembre. En fait, pour être tout à fait honnête, j’ai envie de me prendre un pass annuel. En 4 ou 5 entrées, on a rentabilisé son pass et ça ferait une sacrée excuse pour y retourner plus souvent, oui je vois sur du long terme.

Des chaussures, non pas besoin, mais j’en ai quand même envie. quand Instagram influence tes achats.

CQ2249_04_standard

Je les trouve tellement trop belles ces petites chaussures.

Des vêtements, il y a bien cette robe que j’avais repéré chez Nina, mais impossible de mettre la main dessus donc non, pas besoin de vêtements, j’ai tout ce qu’il faut.

Pour la maison:

isfjorden-miroir-sur-pied__0368194_PH121754_S4knoppang-cadre-avec-image-pieces-noir__0529460_PE645880_S4

lisabo-table-basse__0326096_PE518132_S4

Un miroir pour notre chambre, des cadres (on en a toujours besoin), une table basse un joli coffre et un tapis mais la je n’ai toujours pas trouvé mon bonheur.

Je crois qu’on a fait le tour, vous avez vu y’a 3 fois rien au final, et je ne suis pas chiante, non???

 

 

Inspi pics: Février

Inspi pics: Février

Les portes du métro se refermaient pour la éiènime fois de la journée mais elle n’en avait rien a faire.

27654872_10155333363243946_5528839511198842534_n

2 heures qu’elle était au fond de la rame, 2 heures pendant lesquelles elle somnolait. 4 mois qu’elle vivait dans la rue. Elle avait ses habitudes, ses petits rituels. La nuit, elle marchait, ne s’arrêtant jamais de peur de s’endormir, de ne se réveiller, de faire une mauvaise rencontre. Elle avait essayé les foyers pour jeunes adultes mais ça lui convenait pas vraiment. Elle préférait se débrouiller par elle même mais être une femme à la rue n’etait vraiment pas facile. Elle s’était coupé les cheveux courts, habillée comme un homme, elle avait chassé toute trace de féminité pour ne surtout pas attirer l’attention.

La journée, elle faisait la manche, s’achetait à manger et un ticket de métro afin de dormir en toute tranquillité.

La ligne 14, reliant saint Lazare à Olympiades, elle la connaissait par coeur. L’après midi, elle aimait trainer a côté du fleuriste. Elle passait des heures à détailler les gens qui ne la remarquaient à peine, bien trop pressés pour lui accorder une quelconque attention.

Ses journées étaient ainsi rythmées, elles passaient et se ressemblaient toutes.

Mais aujourd’hui, c’était différent, c’était le 14 février, le jour de la Saint Valentin, le jour des amoureux et le fleuriste n’arrêtait pas. Elle se mit à rêver, à un avenir meilleur avec celui qu’elle avait toujours aimé.

Elle était en couple quand elle l’avait rencontré lui aussi d’ailleurs, un amour impossible. C’était le bon temps, elle vivait bien, n’avait aucun problème, était heureuse. Un mauvais placement financier, une rupture et la descente aux enfer fût rapide. Comment avait t’elle pu arriver à ce point.

Elle se le demandait encore….

Voilà, mon texte pour l’inspi pics du mois de février. Mais qu’est que c’est qu’Inspi pics?? c’est un rendez vous entre blogueuse. Le premier mardi du mois, une photo est postée sur le groupe Facebook du même nom, le mardi suivant, on poste un article en rapport avec la photo.

Secrètement, j’ai toujours rêvé écrire un livre mais je manque d’inspiration, de connaissances, de savoir faire mais voila ce que m’a inspiré cette photo.

Et vous, à quoi vous vous fait penser cette photo??? Lâchez vous!!!!

Et les participations des autres c’est ici que ça se passe:

Liebster award!!!

Liebster award!!!

Aloha les petits chats 🐱!!!!

J ai reçu un liebster award, ç est un principe de chaîne où l’on doit répondre à 11 questions posées par la personne qui nous a tague, raconter 11 choses sur soi, et reposer à notre tour 11 questions à 11 blogueurs.

Ç est une bonne façon de découvrir qui se cache derrière l écran 📺 je trouve, en ce qui me concerne ç est runfitandfun qui m a nominé. Si vous ne connaissez pas encore son blog n hesitez pas à y faire un tour et vous trouverez une jeune blogueuse au talent prometteur, en gros j adore sa plume!!!!

pexels-photo-265129-1

(crédit photo: pexels)

Assez blablater passons aux questions!!!!

1) pourquoi blog tu??? j ai commence à bloguer il y a quelques années un peu par hasard. Apres avoir passé des heures et des heures sur les blogs des autres j avais moi aussi envie de partager des recettes, mes petites avancées en couture mes photos (même si la qualité laisse à désirer) même si maintenant j y parles plus de mon sport 🏋🏻 et de mon rééquilibrage alimentaire.

2) qu’apprécies tu lire sur le blog des autres? Des moments de vie, du sport 🏋🏻 je cherches aussi de la motivation. J aime lire toutes sortes d articles de blog, j aime bien aussi les articles de cuisine et de pâtisserie 🎂🍪🍩!!! Gourmande un jour gourmande toujours!!!!

3) qu’elles ont été tes plus belles vacances?? Les vacances passées avec mes grands parents sans hésiter!!! Mon 1er voyage à l’île Maurice, piscine farniente plongée j ai une super photo de moi avec un espèce de gros scaphandre sur la tête et puis il y a eu cet autre voyage en bus 🚌 on avait fait la Métropole (pour une petite réunionnaise j avais pleins d étoiles ✨ dans les yeux) mais aussi le Portugal 🇵🇹 l Italie 🇮🇹 l Espagne 🇪🇸.

Je donnerais tout pour revivre ses merveilleux moments.

4) et les pires? Je ne sais pas 🤷‍♀️ j hésites vraiment. Nos 1ères vacances en camping ⛺️ avec J on avait choisi la Normandie et pourtant ç était au mois de juillet il y a plu comme vache 🐮 qui pisse j ai bien cru que notre tente ⛺️ allait s envoler avec les rafales de vent qui faisaient.

Ou alors les vacances à Chamonix. Pareil pluie ☔️ brouillard froid hôtel miteux pourri le choix est compliqué. Je dirais kiff kiff quand même.

5)as tu des petites manies? Certainement mais la comme ça je ne vois pas!!!

6) quel est ton dernier achat compulsif?? Des Stan smith pas vraiment besoin de chaussures 👠 mais je les voulais quand même!!!

J avais résiste des mois et des mois mais j ai craqué!!!

7) plutôt ville ou campagne? Campagne mais pas trop loin de la ville.

8) quels sont les ingrédients d une bonne journée?? Un bon petit dej, une séance de sport 🏋🏻 du soleil ☀️ une petite sieste 😴 à l’ombre dehors ou un bon magazine à feuilleter.

9)quelle est la dernière chose que tu as cuisine? Des paupiettes au companion (j adore mon robot il me permets de bien manger tout en gagnant du temps)

10) à tu des loisirs? Lesquels? Le tir à l arc je prends des cours de pilotage d avion ✈️ j adore les coloriages pour adultes, je le fais moins mais j adore coudre aussi.

11) ou te vous tu ans 10 ans?? À La Réunion 🇷🇪 sans aucun doute mais on ne sait pas ce que l avenir nous réserve!!!

11 choses sur moi:

1) j ai une peur bleue des chiens 🐶

2) je suis dépensière et j envie les radins.

3) ah tiens j ai aussi peur des serpents 🐍 des fois j en vois à la télé dans la journée le soir j en cauchemarde.

4)j ai peur des aiguilles aussi alors à chaque prise de sang je stresse à mort 💀. Paradoxe : je le suis fait tatouée et je compte m en refaire un autre.

5) je rêve de voyage: le Pérou 🇵🇪 le chili 🇨🇱 l argentine 🇦🇷 les États Unis l Australie 🇦🇺.

6) j adorerais câliner un koala 🐨 je les trouve trop mignons!!

7) j adorerais changer de métier et travailler avec les chats 🐱

8) je rêve de manger un gros avocat 🥑 de La Réunion 🇷🇪 du jardin de mes grands parents en ce moment je peux vous assurer que ce sont les meilleurs!!

9) j des fois à honte quand on fait des courses, j adore les bananes 🍌 ée j en prends toutes les semaines à chaque fois il sort sa petite phrases « je viens faire des courses pour nourrir mon singe 🐒  » 😂😂😂

10) j ai acheté une guitare 🎸 quand j habitais dans le nord (ca fait 6 ans qu on habites déjà dans le sud) et je ne sais toujours pas jouer un accord.

11) mon film 🎥 préfère est Amélie poulain je me retrouves un peu dans son personnage, j aime les plaisirs simples et je me retrouve malgré moi souvent seule.

Mes 11 questions:

1) depuis combien de temps blogue tu et surtout pourquoi?

2) ton rêve le plus fou?

3) ton plat préféré?

4) ton dessert préféré??

5) as tu des phobies? Lesquels?

6) une phrase ou une citation que tu adores? Ou qui te caractérise?

7) qu attends tu de la vie?? Des projets pour  l avenir???

8) dans 10 ans ou et comment te vois tu?

9) plutôt thé ☕️ ou café ☕️ ???

10) tes loisirs ???

11) plutôt organisée ou bordélique???

Et maintenant il me reste à nominer 11 blogueuses, je ne vais rien imposer à personne 👩‍💻 je vais vous laisser le libre choix de participer ou pas!!!!