Semaine 12 du au 18 mars 2018

Semaine 12 du au 18 mars 2018

Coucou les petits chats, si la semaine dernière a été très sportive, celle ci je ne saurais pas la décrire.

J’ai repris le boulot, j’étais en déplacement en fin de semaine (je suis partie jeudi soir pour revenir vendredi après midi) 3 séances de running seulement au compteur, pas de renforcement musculaire, un mal de dos et une énorme fatigue, des craquages alimentaires.

Je penses qu’on arrive a un moment de la prépa ou le corps en a marre, et puis avec ce temps, un jour il fait beau, le lendemain, c’est le déluge, c’est vraiment difficile.

Je restes souvent positive mais j’ai eu envie de tout envoyer balader pour être tout a fait honnête mais est ce vraiment le moment?? Je ne crois pas, non!! Il reste 3 semaines avant le marathon, c’est le moment de serrer les dents et le 9 avril, quand j’aurais passé cette putain de ligne d’arrivée (enfin je l’espère, en ce moment, ma grande copine le manque de confiance en moi est de retour), je serais tellement fière de moi qu’au final, tout ça ne sera que du pipi de chat, alors on y croit!!!

3 sorties donc, une jeudi:

Temps pourri, du coup, je l’ai faite en intérieur.

Samedi:

Ah oui, je vous avais pas dit avec les copains de mon saut, la capitaine nous a lancé un nouveau défi les tiks-tiks contre taks-taks. Pendant 5 jours, chaque psycho en affronte un autre en binôme, au niveau des kms mais pas seulement en copiant les photos. Pendant 5 jours donc, quelquechose me dit qu’il va y avoir des photos loufoques sur notre compte Instagram. Ici 👈 une pose de fit girl avec ma souplesse légendaire habillée en rose, ça donne ça un flamand rose.

Dimanche:

Run in Marseille, je vous en dis pas plus, le compte rendu sera publié sur le blog dans la semaine. Mais une sortie longue qui m’a remonté le moral.

Niveau chiffre:

– 94 439 pas soit une moyenne de 13 491 pas journaliers, pour 72kms parcourus,

– une pesée clandestine mercredi peu encourageante qui m a perdue, donc craquage alimentaire. Pas d autre pesée pas envie je le sens bien que j ai repris on verra la semaine prochaine.

Et puis c’est tout!!!

Semaine du 12 au 18 février 2018

Semaine du 12 au 18 février 2018

La semaine ou je craque, la semaine ou j’ai tout le temps, et la semaine ou j’en ai bien profité, voilà comment je pourrais résumer ces 7 derniers jours. Des restos, des trucs bien gras et une soirée avec les copains que je n’avais pas vu depuis au moins Noel mais je crois que ça fait du bien, ça aére le cerveau et le corps quand à lui est moins frustré.

Par contre, je ne savais pas trop si j’allais me peser samedi et puis dimanche, je l’ai fait quand même. Il faut dire qu’après avoir bien profité, je me sentais un peu à l’étroit dans mon pantalon de boulot. Et pourtant, je n’ai pas pris un seul gramme, bon, je n’en ai pas perdu non plus mais c’est une sacrée bonne nouvelle ça pour moi!!!!

Comme quoi, vraiment, la chose qui nous bloque à chaque fois, vient de nous!!!! L’impression de se sentir énorme, l’impression de …. alors qu’il n’en ai rien, le regard des autres…. on en revient toujours au même point!!!

Et côté sport??

Lundi:

Ma journée a été longue au boulot sauf ma pause repas, j’en ai profité pour aller décompresser un peu à la salle de sport. 55 minutes de vélo, un peu de renforcement, et des tonnes de commérages, j’y ai croisé un collègue qui pareil, je n’avais pas vu depuis bien trop longtemps!!!

Mardi:

Un petit run entre midi et deux, un cours de biking, un peu de rameur, sacrée journée!!!

Mercredi:

5kms a la cool sur tapis et du renforcement. Et le soir pétage de bide !!!!

Jeudi:

Pfff, pas de tapis et cette impression que le ciel va vous tomber sur la tête tellement il fait gris. On fait du sport comme on peut, 15 minutes de rameur, 15 de vélo et du renforcement.

Qui a dit que je n’en faisais pas assez?? Je crois m’avoir surpassée là!!!

Vendredi:

Je décide de me prendre une journée off mais le soir, chez moi, je m’ennuie et je grignote!!!

Samedi:

C’est la course, j’ai plein de choses a faire aujourd’hui, il ne fait pas beau, il pleut même alors pour ne pas perdre de temps je vais a la salle, 15 kms de tapis.

Et comme je trouvais que je n’en avais pas fait assez, petite séance de torture, j’ai nommé le renforcement musculaire, tiens ça faisait longtemps, de 19 minutes, un enfer!!!

Dimanche:

Sortie longue avec les copines, même si je suis sortie la veille, même si je suis rentrée a 1H30 du matin. et comme j’avais prévu de terminer le challenge squadrunner de la semaine j’ai enchainé sur 3 kms de tapis, une horreur, j’avais les cuisses en feu.

Une sacrée semaine encore!!!!

Niveau challenge 10 000 pas par jour, j’ai été moins active, seulement 90 781 pas mais si on divise par 7, ça va encore!!!!

Mais pourquoi tu cours???

Mais pourquoi tu cours???

« Mais pourquoi tu cours? Mais pourquoi tu cours autant? T’es en période de sèche? T’es un peu sadomasochiste???

Tu cours mais pas vite!!! Franchement c est pas pour toi!!! »

Pff 🙄, je t’en poses des questions moi????

Mais je vais te répondre!!!

Et non, mon gars, je cours parce que je suis en prépa marathon en ce moment.

Mais pas seulement, j’ai commencé réellement en décembre 2015, j’étais seule et un peu triste aussi. Je me sentais tellement mal dans ma peau. Je me suis achetée une bonne paire de baskets, un leggings, un pull et c’était parti mon kiki. J’ai délaissé mon canapé!!!

Au début, ce n’était pas vraiment une partie de plaisir, je me forçais, c’était dur je ne vais pas dire le contraire mais je n’ai pas abandonné. Très vite, le plaisir a pris le dessus.

J’étais seule avec moi même, je ne l’ai pas fait parce que j’avais quelqu’un qui le faisait devant moi, je ne l’ai pas fait parce qu’on m’avait un peu bousculée, non, je l’ai fait pour moi, je me sentais tellement libre et je me sens toujours aussi libre.

Un livre audio ou une playlist un peu entrainante suffisent, je laisse mon esprit vagabonder. Je pense a mes prochains objectifs, je pense a ce que je vais faire a manger, je cherches une solution à mes problèmes. Mes jambes sont en mouvement, ma tête bouillonne.

Ou alors son contraire, ma tête est trop pleine, j’ai passé une sale journée, je ne penses plus a rien et quand j’ai fini ma séance, les endorphines font leur boulot.

Alors oui, des fois, c’est dur. Mais je crois que tu as dit que la CAP t’ennuyait, la preuve que non. Il y a des séances « faciles » et d’autres un peu moins, mais il suffit juste de s’accrocher, je te le promets.

Je vais aussi courir quand je suis fatiguée et bizarrement, ça me mets une pêche d’enfer.

Avant la CAP, je n’étais pas très organisée, je me cherchais un peu, je commençais des choses sans jamais les finir vraiment, ça fusait de partout, maintenant, je suis plus calme, je suis posée et organisée, (peut être aussi parce que j’ai un peu vieillie mais chut faut pas le dire, c’est dans la tête) je sais dans quoi je m’engage généralement, je sais où je vais, ce que je veux, un peu trop peut être, la CAP me canalise, me dé-stresse en général!!

Avant, j avais des problèmes de sommeil 😴, je fais toujours des insomnies mais celles ci sont moins nombreuses.

Je ne cours pas pour les performances.

Ce serait complètement hypocrite de dire que je ne vise pas des « temps », je n’ai pas dis ça. Bien sûr que je me fixes des petits défis, mais je ne me prends pas la tête, je ne vais pas me rendre malade, risquer la blessure pour ce fichu chrono. Je me fixes donc des buts, mais l’essentiel pour moi, vraiment c’est de passer la ligne d’arrivée sans encombres et avec des amis si possible.

Je ne suis en compétition qu’avec moi même, toujours faire mieux qu’hier mais je n’oublies pas que ce n’est pas mon métier, je ne joues pas ma vie.

Avec des amis oui, parce que la CAP est un sport qui se pratique seul mais aussi en groupe. L’année dernière, j’ai couru les 20kms de Paris avec ma psycho potes Stéphanie et c’était génial de partager ses moments à 2.

Je cours pour être fière de moi. Pendant plusieurs années, j’ai complètement perdu confiance en moi. La CAP m’aide au quotidien, si je réussis à courir un marathon, un semi, je me suis entrainée dur pour y arriver. Qu’est qui m’empêche donc de prendre la parole en public, qu’est qui m’empêche de réaliser ces défis qui me font peur au boulot?

J’ai commencé pour perdre du poids, maintenant c’est pour m’entretenir. Quand je sais que je vais me faire un repas un peu plus calorique, en avance de phase je vais courir pour compenser les écarts et inversement, le lendemain de Noel, j’ai couru pour faire de la place pour le prochain repas. #courirpluspourmangerplus 🙂

Mais tu es un peu droguée quand même c est pas possible??

Oui peut être un peu puisque je ne peux plus me passer de mon sport 🏋️‍♂️ alors dans un sens oui, la course à pied 🏃‍♂️ peut être considérée comme une drogue mais propre 😂😂😂 qui fait du bien. Oui parce que j ai remarqué une chose également, a part mes allergies, je suis beaucoup moins malade.

(J adore cette photo)

Pour résumer, la CAP c est ma bulle, ma façon de prendre soin de moi, mon exutoire, ma soupape de sécurité, mon bien être.

Et puis, en ce moment, j’ai cette chose qui me turlupine dans ma tête, l’espace d’un instant, je ne penses plus et c’est cool de poser son cerveau de temps en temps. On dit souvent, tu cherches une réponse a tes problèmes, vas courir!!! Si tu ne trouves pas la solution a tes soucis, c’est qu’elle n’existe pas.

C est un peu le bazar donc dans ma tête mais c est pas grave ça ne va pas durer!!!

Je ne vais quand même pas me morfondre au fond de mon canap non je préfère me bouger!!!

Maintenant, toi, pourquoi tu ne cours pas?

Quoi, jamais de la vie, j’ai juste envie de te dire que moi aussi, j’ai eu cette petite phrase malheureuse un jour, et maintenant, regarde, j’en suis là, en pleine préparation de mon 2éme marathon ………

Ne jamais dire jamais…..

Ma semaine sportive du 26 juin au 2 juillet 2017

Ma semaine sportive du 26 juin au 2 juillet 2017

Pas de training diary poste hier pour cause de grosse fatigue et surtout je n ai pas vraiment eu le temps!!!

Si vous me suivez sur Instagram, vous n êtes pas sans savoir que ces derniers jours étaient épuisants travail fêtes 🎉 votives dans le village pas beaucoup dormi, la fatigue qui s accumule, le week end prochain je me repose mais en attendant voici le détail de ma semaine!!!!

Lundi: une douleur 😖 dans la poitrine, des le réveil, pas mal d heures de travail (j ai travaille le week end) et le voisin qui fout le bordel la nuit 🌙, je me décidés pour la piscine 🏊 moins risqué!!! Je rates le créneau d ouverture puisque je suis au commissariat pour me plaindre.

Pas de sport 🏋🏻 donc!!!! Mais une séance de yoga qui m à vraiment aidé à me détendre, je devrais en faire plus souvent!!!!

Mardi: ce n etait pas prevu mais je me tapes des heures supplémentaires encore une journée sans sport 🏋🏻 !!!!

Mercredi: je commences à 13h00, Apres avoir trop traîné dans le canapé, j enfiles les baskets 👟 et zou!!!!

J aurais aime faire plus mais je me suis levée un peu trop tard!!!!


Ca s était vachement refroidi, ç était un régal cette sortie.

Jeudi: les jours se suivent mais ne se ressemblent pas!!!! Run aux sensations puisque j ai oublié ma montre ⌚️ et comment dire pas bonnes les sensations les jambes lourdes, le vent pleine face mais la sensation d apres course elle je la prends!!!!


Même si ç etait difficile ca m à fait un bien fou 😜 !!!!

Vendredi: je devais aller courir 🏃 apres le boulot, J ai eu le malheur de me poser 5 Minutes dans le canapé et j ai dormi plus d une heure!!!

Le soir, ç est le début des fêtes 🎉!!!!

Samedi: couchée à 2h00 du mat, l après midi, je me repose un peu puisque le soir ç est la ronde des matous 😺😸!!!!


J ai souffert du vent 💨 qui me ramenait plein de cochonneries dans la figures, 2 Minutes de moins que l année dernière, le compte rendu dans quelques jours!!!!

Dimanche: levée à je sais plus quelle heure, je m attelle à mes meals prep, il est déjà temps d aller ouvrir notre stand!!! Pas vu la journée passer donc!!!!

La semaine qui arrive risque d être très calme, le temps de bien récupérer vous aurez compris pourquoi!!!

Bol d air barbennais 

Bol d air barbennais 

Coucou les petits chats 🐱, lundi je vous expliquais que j avais couru la course 🏃 la plus dure de ma petite vie de runneuse et je n exagères rien!!!!


Le matin déjà quand le réveil sonne je n ai qu une envie celle de rester dans mon lit!!!! Les voisins ont une fois de plus fait la fête 🎉 jusqu’à pas d heure, je suis crevée, énervée. 

Je me lèves quand même, nous arrivons sur place et moi qui m attendais à une petite course familiale y a du monde quand même!!! On va s échauffer il fait 27 degrés (a 9h00) selon mon téléphone mais j ai l impression qu il fait encore plus chaud, je suis déjà trempée!!!


Le départ est à 9h25, il est temps de rejoindre le sas de départ apres quelques aller retour, des montées de genoux, des talons fesses.

Ça y est, ç est le moment d y aller!!!! Du plat, du bitume pour l instant tout va bien, un peu de soleil ☀️ un bout d ombre!!! Rapidement, je cours avec une fille qui a la même allure que moi jusqu’à la 1ère pente ou je vais la perdre. 

Ca monte, ca monte mais je tiens le coup, dans ma tête je me dis que ç est gagné!!!

Un virage, et on est dans les bois, j ai franchement bien fait d investir dans des trails la veille.

Des petites montées, des petites descentes, des racines d arbres 🌲 je fais attention ⚠️ ç est assez casse pattes mais en fait je m amuse!!!

Malheureusement ca ne va durer!!!! Au 3,5kms je vais marcher pas le choix vraiment. Je ne culpabilise pas trop puisque personne ne cours!!!

Des petits panneaux d encouragements mais la maintenant j ai vraiment envie ç abandonner!!!! Pourquoi je me suis embarquer dans cette aventure, je ne sais pas 🤷‍♀️ !!!!

Tout en haut de la côte, la vue est belle, dégagée sur la colline, je pense à me team et je repars!!! Je n ai pas le droit d abandonner, je serre les dents!!!

Une descente je souffle mais ca ne va pas durer une autre côte mais cette fois ci je ne marche pas!!!

Je continue mon petit bonhomme de chemin, il fait chaud, je me concentres sur ma musique 🎶 et ne penses plus à autre chose, j avance juste.

5eme km, plus que la moitié, je me sens bien mieux plus de montée 😎 cool!!!!

Les jambes avancent toutes seules. On est de nouveau à l ombre. Une pate de fruits 🍉 et ç est reparti!!!!

7eme kms très champêtre, un petit sous bois un petit pont ç est super joli oh non 🤦‍♂️ une montée mais petite, puis des escaliers on arrive au château de la barben et on retrouve le bitume.

En fait, c’est assez insolite, on va faire la visite du château en courant mais il manque sérieusement de lumière et puis les escaliers ca m acheve!!!

On sort enfin du château et en plus ç est de la descente!!!!Je retrouve la fille avec qui je courais au tout début!!!

Ça y est plus que 2kms avec une grosse partie en plein cagnard!!!! Mais j y suis presque.

Ligne d arrivée en vue, ca rime avec sprint chez moi avec une autre coureuse 🏃🏻‍♀️ sous l’impulsion des badauds on se donne à fond!!!!

Ça y est on a fini, un Check 👊 avec cette inconnue, une grande fierté!!!


1h17, franchement avec ce parcours et surtout cette chaleur, je suis trop trop heureuse!!!

Après midi détente au programme pour la suite!!!

Ma 1ére course à pied officielle Martigues/ Carro

Ma 1ére course à pied officielle Martigues/ Carro

IMG_2515

Si vous me suivez sur instagram ou même un peu ici, vous êtes au courant que j’ai repris la course à pied depuis quelques temps. Pour être tout à fait honnête, je m’y suis mise pour perdre du poids et puis j’y ai finalement trouvé bien plus que ça, la course pour moi est un exutoire, une façon de faire sortir ce que je gardes au fond de moi qui finit toujours par me pourrir, une façon d’évacuer le stress accumulé, une façon de me détendre enfin bref, j’y suis maintenant accro.

Et dimanche dernier, j’ai couru ma 1ére course officielle, ce ne fût pas facile, je vous livre ici le compte rendu en détail:

9h00: Avec ma copine, on commence tout doucement à s’échauffer. On fait un petit tour tranquillou, tout en regardant les autres, on papote, on ne pense pas vraiment à la course. Il fait un peu frais, je suis assez fatiguée, dans la nuit du vendredi à samedi, j’étais de garde et réveillée à 2H40 du matin. Dans la nuit du samedi au dimanche, des orages, des éclairs, je suis seule chez moi et je dois vous avouer que je n’en menais pas large.

9h20: Nous sommes dans le sas, le départ se fera dans 10 minutes et nous sommes prêtes mais on se demande quand même si on garde les kways. Finalement, je vais le garder et le regretter tout au long de la course.

Je sens en moi monter une vague de stress, nous sommes plus de 800 participants et j’ai peur de me faire marcher dessus, je suis petite et je n’aime pas beaucoup la foule.

9H30, un seul départ, je laisses les gens partir devant moi et je perds ma copine. Je ne tiens pas à me mettre dans le rouge dès le début alors je me force à ne pas accélérer et suivre les autres.

Le 1er kms déjà, le 2éme passe tranquillement. Je fais partie des derniers et pourtant je cours bien plus vite qu’à l’accoutumé.

3éme km, 4éme kms, les difficultés commencent, on rentre dans le vif du sujet avec une bonne pente. Je fais une remontée spectaculaire, je pense bien à mettre mon corps vers l’avant et à bien souffler.

Je commence à prendre confiance, ça va le faire, je continue mon petit bonhomme de chemin jusqu’au 6éme kms.

La je décide de rester derrière une dame qui court à peu près à la même allure que moi, on resteras ensemble jusqu’à la fin.

IMG_2559

On accélére, on ralentit mais dans l’ensemble, on garde un bon rythme. Je ne ressens vraiment pas l’envie de m’arrêter, je me sens bien.

10éme km, alors que je pensais qu’on avait fait le plus dur, on a droit à une nouvelle côte, ça faisait longtemps tiens!!!! Je ne m’y attendais pas du tout, je souffres mais je ne lâche rien.

Des badauds nous encouragent, ça fait chaud au coeur, tandis qu’un autre se fait un malin plaisir à nous annoncer qu’on est les derniers (sympa surtout que ce n’est pas vraiment la vérité)

Nous entamons maintenant 2kms dans la caillasse, limite trail. Des petites montées, des faux plats, des randonneurs et en particulier un qui se proméne avec son chien sans laisse. J’ai une peur bleue de ces bêtes là et à chaque fois c’est pareil, eux se sentent attirés par moi. Encore une fois, ça va se confirmer, grrrr!!!! J’accélére pour l’éviter mais je me fatigue encore plus. La caillasse n’est vraiment pas mon terrain de jeu préféré.

Retour sur le goudron, je me sens bien mieux, un organisateur m’annonce 500m avant l’arrivée. J’en doutes mais décides de lui faire confiance. Grave erreur, il me reste encore un bon bout, un virage et là le graal, je le vois enfin le panneau d’arrivée en grandes lettres. Je donnes tout ce que j’ai c’est à dire pas grand chose lol!!!!

Je suis mouillée de transpi, quelle idée d’avoir couru avec un kway, non mais????  je suis néanmoins contente de moi, j’ai vaincu ma peur de la foule, j’ai fini ma 1ére course sans m’arrêter. Alors bien sûr, j’ai mis 1H28 mais je n’oublies pas d’ou je viens!!!!

J’ai échangé quelques mots avec la gentille dame avec laquelle j’ai fait quand même un bon bout de chemin, elle m’avoue avoir eu envie de laisser tomber à plusieurs reprises et que je l’avais vachement motivée à se surpasser. Elle m’a remercié, c’était un peu le monde à l’envers!!!!

IMG_2525

 

Nous sommes reparties avec un savon de Marseille et un beau t shirt technique, il est courant ici qu’ils offrent des petits cadeaux à la fin de la course. 9a fait un beau souvenir mais je n’ai pas pu garder mon dossard à mon grand regret.

J’en sors de là, fière comme un paon avec l’envie de me surpasser encore plus, de progresser encore plus, de repartir sur d’autres courses ce qui tombe bien dans pas moins de 2 weeks ends je remets ça, 11,5kms avec moins de dénivelé au bord de l’eau, ça devrait le faire!!!!

Moi et le sport

Moi et le sport

Mes résolutions principales de début d’année étaient de faire d’avantage de sport et surtout de perdre du poids (mais je ne voulais pas faire de régime).

6 mois après, je commence à aimer le sport et pour cause, j’ai perdu un peu plus de 5 kgs,je stagne depuis quelques temps mais je perds en centimètres.

Je fais entre 3 et 6 heures de sport par semaine, et depuis maintenant un petit mois, j’ai renoué avec la course à pied, je m’oblige à aller courir 3 fois par semaine et je cours entre 4 et 7 kms. Alors, forcément, je ne vous parle pas du temps que je mets, puisque pour moi, l’essentiel étant de bouger.

Les températures augmentant tout doucement, j’ai dû ré-investir et cette fois, je me suis encore rendu à Décathlon, j’adore les nouvelles collections avec toutes ses couleurs.

equipements de sport 1

J’ai toujours ma petite jupe; cette fois ci, je me suis pris un pantacourt et des t shirts bien colorés. En plus de celui de la photo, j’ai pris le violet et le rose. Les matières sont tops et sèchent très rapidement.

J’ai acheté du matériel:

– un tapis de gym,

– une balle et des haltères.

équipements de sport 2

Pourquoi??? Quand je ne peux pas ou que je n’ai pas envie de sortir, je fais du sport chez moi. J’ai une application sur mon iphone: Entraînements. Le logo, en lui même, n’est pas très séduisant mais je peux vous dire qu’on travaille vraiment.
On choisit la partie du corps qu’on veut travailler, la durée et c’est parti, plus aucunes excuses pour rester sans rien faire dans le canapé.

Le lendemain de ma 1ére utilisation, j’ai eu des courbatures pendant 2 jours, comme quoi!!!!