La ronde des oliviers- édition 2017

La ronde des oliviers- édition 2017

Coucou les petits chats 🐱 !!!

Ça commence à faire un long moment que je n étais pas venue ici mais j ai toujours des problèmes d ordi et ce n est pas prêt de s arranger alors il faut bien faire avec!!!

Hier, j ai accroché un dossard, ces derniers temps, ça devient une petite habitude du dimanche!!! 4eme d affilé il y a eu disney (5kms le vendredi 10 le samedi et pour finir en beauté le semi), run in Lyon et les 20kms de Paris la semaine dernière!!

Ça en fait des courses et ce n est pas fini!!!

Je devais me reposer aujourd’hui mais ma copine a su trouver les mots pour me faire craquer. En même temps il en faut peu!!!

Une petite course 🏃 de village pas loin de la maison 🏠 je suis partie un peu à l arrach’ et ma copine c était pire !!!!🙈🙊🙉

Il faisait un peu frais et niveau échauffement on s est pas trop foulées!!!

Le départ a donc était tranquille en même temps vu le monde qu il y avait plus de 800 coureurs (record d affluence) on a couru ensemble les 2 premiers kms ensuite ma copine a accéléré!!

Je me suis retrouvée toute seule je la connais cette course 5kms de montée du plat et on redescend sur environ 3kms.

Le parcours est sympa au milieu des oliviers on passe ensuite dans le golf 🏌️ pour finir dans le village.

Mais le temps me paraît quand même long d habitude je cours en musique 🎧 mais je n ai rien pris cette fois ci!!!

4eme kms une dame qui marche et qui m empêche de passer on est en montée j ai chaud j ai soif ça me tué les jambes!!! Ravito je perds pas mal de temps c est dur de repartir!!!

Je serres les dents j ai envie de le faire tomber ce RP, je sais que ça être dur mais j y crois suis en forme!!!

5, puis 6eme km, tout va bien!!!

7eme km, je comprends pas je n ai pas l impression de ralentir mais c est bien le cas, c est dur mais je vois le 2eme ravito, je prend le temps de bien boire un petit carré de chocolat 🍫 et c’est reparti!!!!

Je sais que pour le RP c est mort 😵 tant pis!!!

On change de terrain de jeux du bitume d un coup je me sens tellement mieux et en plus on commence à descendre au top!!!

J entends le speaker l arrivée est proche je tiens le bon bout je ne lâche rien!!!

Je vois l arche petit sprint 1h08 temps officiel!!!

Qu’importe j ai de un passé la ligne d arrivée et de deux ça fait un bon moment que je n avais pas couru à cette allure alors je suis contente!!!

Petite rose 🥀je découvre que mon numéro de dossard a été tiré au sort, je repartirais avec une bonne bouteille d huile d’olive!!! Pour une fois que je gagne quelquechose je suis aux anges 👼 !!!

La ronde des matous 🐱

La ronde des matous 🐱

Samedi dernier, j accrochais un dossard. Le parcours, je le connaissais déjà puisque ç est la 2eme fois que je m engageais à participer à cette course de village organisée en faveur des chats 🐱 errants!!!

Je ne pouvais pas ne pas la faire!!!


1ère fois où je me rends à une course 🏃 seule également d habitude j y vais soit avec des collègues soit avec j. Personne de dispo, J occupé au comité des fêtes, je quitte la maison 🏡 vers les 17h. 45 Minutes de route suffisent sauf que mon GPS à failli me rendre folle. J ai tourné, retourne!!!! Bref!!!

Heureusement, j avais pris pas mal de marges.

Sur place, pas beaucoup de monde 🌎 le retrait des dossards se fait tranquillement.

Je m échauffés un peu de plat, de cotes, des montées des genoux, des talons fesses, des pas chassés….

18h45 je suis prête!!!

19h00 le depart est donne!!! Le 1er kms j essaye de ne pas trop m emballer, d essayer de trouver un rythme. Ç est ca qui me manque la régularité!!!!

Je passes mon temps soit à accélérer soit à ralentir.

Au 3eme kms, des montées, des faux plats, ç est cette partie que je n aime pas du tout!!!! 

Le ravito est la, je bois un peu. Ca fait un bien fou!!!! Si l année dernière, j avais sacrément souffert de la chaleur cette fois ci ç est le vent 💨 et toutes les saloperies, j ai peur que ca se finisse en crise d asthme cette affaire!!!

Virage à gauche pour ceux qui font le 10,5 tout droit pour le 7!!!! 1an avant j avais vraiment hésité à écourter ma course 😂😂😂!!!! Il faisait sacrément chaud et la majeure partie se faisant en plein cagnard, le bitume était brûlant et on ressentait un Max la chaleur sous les baskets 👟 ç etait affreux!!!

Mais revenons à notre course:

Un peu d ombre mais aussi une voiture 🚗 qui nous colle au cul!!! Franchement, je ne comprends pas la route devrait être fermée!!!

Enfin bref!!!!

Une nouvelle montée, un virage à gauche de nouveau j aperçois le panneau 5eme mais nous sommes de nouveau sur la partie casse pattes que je n aime pas du tout, nous avons fait une petite boucle en fait. J ai soif, j en profites, je m arrête pour boire!!! 


Mais repartir s avéré compliqué, je ne retrouve plus l allure du début, mes jambes sont lourdes.

8,5kms, je me sens d un coup mieux, je fais des pointes de vitesse, je savais même pas que j en étais capable!!!

9eme kms, un peu de descente, je continue sur ma foulée!!!!

Un peu avant le 10eme km, un scooter 🏍 passe à une vitesse et m évités de justesse, la peur de ma vie. Je me mets à marcher mon cœur ❤️ bat trop vite. La course, ce scooter, je sais qu il ne reste pas grand chose mais j ai vraiment besoin d une pause.

Je sais où on est, apres une petite montée de rien du tout, il faudra prendre à gauche et l arrivée se fera une 50 taine de mètres plus loin. Je me force à courir 🏃 pour finir quand même, je passerais la ligne d arrivée en 1h13 soit 2 Minutes de moins que l année dernière!!!


Je suis forcément déçue puisque je sais au fond de moi que j aurais pu faire beaucoup mieux, ca me fera une excuse pour revenir l année prochaine!!!

Bol d air barbennais 

Bol d air barbennais 

Coucou les petits chats 🐱, lundi je vous expliquais que j avais couru la course 🏃 la plus dure de ma petite vie de runneuse et je n exagères rien!!!!


Le matin déjà quand le réveil sonne je n ai qu une envie celle de rester dans mon lit!!!! Les voisins ont une fois de plus fait la fête 🎉 jusqu’à pas d heure, je suis crevée, énervée. 

Je me lèves quand même, nous arrivons sur place et moi qui m attendais à une petite course familiale y a du monde quand même!!! On va s échauffer il fait 27 degrés (a 9h00) selon mon téléphone mais j ai l impression qu il fait encore plus chaud, je suis déjà trempée!!!


Le départ est à 9h25, il est temps de rejoindre le sas de départ apres quelques aller retour, des montées de genoux, des talons fesses.

Ça y est, ç est le moment d y aller!!!! Du plat, du bitume pour l instant tout va bien, un peu de soleil ☀️ un bout d ombre!!! Rapidement, je cours avec une fille qui a la même allure que moi jusqu’à la 1ère pente ou je vais la perdre. 

Ca monte, ca monte mais je tiens le coup, dans ma tête je me dis que ç est gagné!!!

Un virage, et on est dans les bois, j ai franchement bien fait d investir dans des trails la veille.

Des petites montées, des petites descentes, des racines d arbres 🌲 je fais attention ⚠️ ç est assez casse pattes mais en fait je m amuse!!!

Malheureusement ca ne va durer!!!! Au 3,5kms je vais marcher pas le choix vraiment. Je ne culpabilise pas trop puisque personne ne cours!!!

Des petits panneaux d encouragements mais la maintenant j ai vraiment envie ç abandonner!!!! Pourquoi je me suis embarquer dans cette aventure, je ne sais pas 🤷‍♀️ !!!!

Tout en haut de la côte, la vue est belle, dégagée sur la colline, je pense à me team et je repars!!! Je n ai pas le droit d abandonner, je serre les dents!!!

Une descente je souffle mais ca ne va pas durer une autre côte mais cette fois ci je ne marche pas!!!

Je continue mon petit bonhomme de chemin, il fait chaud, je me concentres sur ma musique 🎶 et ne penses plus à autre chose, j avance juste.

5eme km, plus que la moitié, je me sens bien mieux plus de montée 😎 cool!!!!

Les jambes avancent toutes seules. On est de nouveau à l ombre. Une pate de fruits 🍉 et ç est reparti!!!!

7eme kms très champêtre, un petit sous bois un petit pont ç est super joli oh non 🤦‍♂️ une montée mais petite, puis des escaliers on arrive au château de la barben et on retrouve le bitume.

En fait, c’est assez insolite, on va faire la visite du château en courant mais il manque sérieusement de lumière et puis les escaliers ca m acheve!!!

On sort enfin du château et en plus ç est de la descente!!!!Je retrouve la fille avec qui je courais au tout début!!!

Ça y est plus que 2kms avec une grosse partie en plein cagnard!!!! Mais j y suis presque.

Ligne d arrivée en vue, ca rime avec sprint chez moi avec une autre coureuse 🏃🏻‍♀️ sous l’impulsion des badauds on se donne à fond!!!!

Ça y est on a fini, un Check 👊 avec cette inconnue, une grande fierté!!!


1h17, franchement avec ce parcours et surtout cette chaleur, je suis trop trop heureuse!!!

Après midi détente au programme pour la suite!!!

Le marathon de Salon de Provence- édition unique: un relais a 2, mon compte rendu…

Le marathon de Salon de Provence- édition unique: un relais a 2, mon compte rendu…

img_4341

Après 6 semaines de préparation, nous y voilà, nous sommes le 13 décembre 2016, jour J pour le marathon de Salon de Provence édition unique. Pour ma part, je vais le courir en équipe de 2, pas folle la guêpe!!!!

Mais a un moment, quand ma copine s’est blessée à l’épaule, j’ai moins fait la maligne je tiens a le préciser. J’ai eu toute la peine du monde mais j’ai trouvé une coéquipière digne de ce nom.

fullsizerender

Ce matin là, je suis en stress total. Néanmoins, j’ai une revanche à prendre et je suis déterminée.

Le départ est à 9h15 pour ma collègue, moi je dois prendre un bus pour Lançon de provence pour rejoindre mon relais. Il fait froid, il y a un peu de vent mais nous sommes en novembre et les conditions auraient pu être bien pires. D’habitude à cette période, il pleut!!!!!

Je sympathise avec une autre coureuse, on discute tranquillement, son mari lui court le marathon tout seul comme un grand. On voit pas vraiment le temps passer et on nous annonce au micro l’arrivée des 1er marathoniens déjà!!!!! Des flèches carrément, il n’est que 10h et eux ont déjà fait un semi tranquille quoi, j’hallucine!!!

Un petit texto de notre blessée, je suis sur le parking, je viens t’encourager et de tenir compagnie le temps que Fany arrive. Les larmes me coulent, et je me sens un peu idiote sur le coup, mais super heureuse qu’elle soit là quand même!!!!

10h30, un copain lui aussi fait le marathon tout seul, on l’encourage comme on peut!!!

Je mange ma barre de céréales, j’ai déjeuné a 6H30 je n’ai pas envie de m’effondrer, je commence tranquillement a m’échauffer et j’entends au micro notre numéro de dossard, ce qui veut dire que mon équipière est à 200m, c’est pas possible!!!! Certes elle ne s’est pas entrainé mais ça ne fait même pas 2h qu’elle est partie!!!! A moins d’avoir mangé un lion au petit déj…

Je me mets dans le sas, j’envoie valser mon pantalon de jogging puisque je veux courir en short, j’enlève mon pull en même temps que je lances mon appli de course et ma playlist sur téléphone, je mets ma montre sur marche, un grand n’importe quoi a ce moment là. Je suis énervée, je me suis pas assez échauffée, je m’en sens plus capable, enfin bref pas bien du tout à ce moment la!!!! Ma copine me tends mon dossard que j’avais complètement oublié!!!! C’est sûr, je suis prête physiquement mais pas mentalement, j’attends dans le sas, les minutes me paraissent bien longues.

Ok, nous nous passons le relais dans une super côte, mais mon équipière mets quand même du temps à les faire ses 200m, je poses la question à un autre organisateur, en fait, c’était un faux départ, ils se sont trompés.

Je souffle, la pression redescends, cette fois ci, je peux m’échauffer et je me sens déjà mieux. Un peu plus de 2 heures après son départ, je la vois arriver dans un état mais elle a tout déchirer!!!!

2h06 pour elle, bravo championne!!!! Elle s’est révélée a elle même, elle ne connaissait pas cette distance le max qu’elle avait couru c’était 15kms, elle ne s’est même pas entrainé.

Elle me fait juste halluciné, je suis fière d’elle mais je n’ai pas le temps de papoter, le chrono tourne et je dois y aller!!!! Le sas s’est rempli de badauds, je gueule PARDON mais les gens restent devant, je joues des coudes pour passer, je n’aime pas ça mais je n’ai pas le choix!!!!

Je pars vite, je me suis remontée à bloc, le 1er km je le boucle en 5,41, c’est beaucoup trop rapide même sur un 10kms, je ne fais pas ça, je ralentis, j’ai du mal à trouver mon rythme.

Il n’y a pas tant de coureurs que ça, je ralentis, j’accélère, et ça va être comme ça sur les 10 premiers kms.

Le parcours est roulant, pas de difficultés particulières moi qui en faisait des caisses, je me dis que j’étais bien bête. Au 7éme kms, je ne sais pas pourquoi mais je suis toujours un peu fatiguée, pour anticiper je prends une petite compote banane/ pommes (mes préférées 🙂 ) et c’est reparti, je me sens bien, je me sens vivante, je me sens juste heureuse d’être là.

On est un peu dans les bois, je profites à fond de ma course.

J’arrive au 3éme relais comme une fleur, pas mal de badauds, et j’entends des personnes crier mon nom, ils ne me connaissent pas mais en même temps, c’est comme le port salut, c’est écrit sur mon dossard. Ca va me foutre une pêche d’enfer et j’en aurais besoin un peu plus tard!!!!

On rentre sur la base aérienne de Salon de Provence, on longe le golfe, virage a droite. La je vois un marathonien tomber carrément, ça me fait peur mais l’organisation est au top et des secouristes sont déjà la pour s’occuper de lui. Il ne bouges plus, on dirait qu’il est mort, ça me fous des frissons rien que de l’écrire, j’y repenses, grrr!!!!

Et la longue longue longue et longue au ças ou vous ne l’aurez pas compris ligne droite, sur la piste de Salon. Un peu de vent mais rien de bien dramatique, je me dis qu’on a quand même beaucoup de chances une ligne droite comme ça quand il y a du mistral ça doit être affreux!!!!

Une 2éme petite compote, ce que j’ai appris de mon 1er semi, ne cries jamais victoire avant d’avoir passer la ligne d’arrivée, bien souvent ce sont les 3 derniers kms les plus durs.

On sort de la base, des gens nous encouragent, ça fait toujours plaisir et on se sent a chaque fois reboosté c’est fou!!!! Dernière côte, elle fait mal celle ci et on est en ville!!!!

Presque la fin, j’ai le smile, j’accélère mais en fait il reste quand même un bon bout avant de rejoindre l’arche d’arrivée, je maintiens quand même le rythme. Et là sur le côté ma co équipière, on se tape un sprint a 2 on fait les folles on passera la ligne d’arrivée ensemble.

Je n’ai plus de souffle, j’ai du mal a trouver la femme qui scanne les dossards!!!!

Au final, a ma montre, 2H18 temps officiel avec les cafouillages au départ et a l’arrivée 2H20!!!!

img_4351

Secretement, j’espérais faire 2H15 mais ce n’est que partie remise!!!!! Après tout, j’ai vraiment commencé a courir il y a même pas un an.

2H32 pour mon 1er semi en août contre 2H18 en novembre, une organisation a déplorer au touquet, une super organisation a Salon, non je suis heureuse d’avoir participé a cette manifestation unique, une sacrée expérience quand même!!!!!

Mouriès, la ronde des oliviers

Mouriès, la ronde des oliviers

Ce petit village, pas loin de chez moi, je le connais surtout par rapport aux fêtes qu’il organise c’est dire!!!!!

img_4030

Ma copine, qui est une enfant d’ici, est une vraie dingue lorsqu’arrive le week end, je m’attendais donc à la faire déchainer ce dimanche matin et puis même pas, j’ai été assez mauvaise langue sur ce point je dois l’avouer.

Rendez vous était donné au café du village, des petits stands bien sympas autour de nous ou il est question de deviner le poids de certaines courges, des petites blagounettes sur le patron du bar nous font bien sourire, mais il est déjà l’heure d’aller retirer nos dossards.

img_4033

Ah tiens ici, ils donnent les récompenses avant la course. Ma copine va poser ses affaires chez elle, j’en profites donc pour m’échauffer. Il ne fait pas trop froid, « pas un pet de vent » comme on a l’habitude de dire au boulot, je penses qu’on va se régaler.

Ma copine revient, elle a du mal à me retrouver, record de participants cette année, la course à pied est à la mode.

10h le départ est donné, au bout de quelques mètres je me retrouve déjà toute seule. Je ne sais si elle est devant (sûrement) ou derrière. Pas grave, on se retrouveras à l’arrivée!!!!

J’ai une bonne allure sans forcer, ça monte légèrement, je ne connais pas du tout le parcours, apparemment il est assez roulant. Tant mieux!!!!!

Le paysage est magnifique, de part et d’autre de la route que des oliviers, je comprends mieux pourquoi cette course est appelée la ronde des oliviers. Ca coule de source!!!!

On quitte la route pour un sentier. Il a plu dans la semaine mais ça va ça a eu le temps de sécher.

5kms, grrr je dois m’arrêter, mon lacet s’est défait boulet que je suis!!!!! Stoppée net dans ma lancée, j’aurais du mal à repartir quand même.

On traverse maintenant le golf de Servanne, pas beaucoup de golfeurs. J’en prends plein les yeux, je me le répète mais le site est magnifique. Venez faire un tour et vous comprendrez qu’il n’y a pas d’autres mots. Attention ou on mets les pieds par contre, ici et là des grosses flaques, d’ailleurs j’ai bien failli tomber. Sur certains tronçons, on est l’un derrière l’autre, et la personne devant a tendance a courir puis s’arrêter, courir, s’arrêter. Je perds le rythme, je fatigues mais je tiens bon. Je lui passe devant à la 1ére occasion.

7éme kms, ma copine me dépasse, moi qui pensait qu’elle était devant.

Ca y est, on est de nouveau sur la route, il y a du monde pour nous encourager, on y est presque. J’accélère, j’accélère pas, un coup d’oeil à ma montre, la décision est prise d’accélérer.

img_4035

Je passerais la ligne d’arrivée en 1H02, 10,5kms en 1H02!!!! J’ai du mal à le croire mais j’ai battu mon record personnel. Peut être que ce n’est pas grand chose pour certains mais pour moi ça représente beaucoup je suis heureuse!!!!!!

Les foulées martégales

Les foulées martégales

Dimanche 9 octobre, rendez vous est donné chez un pote. Eh oui, pour cette course, nous serons une petite équipe de 4 a prendre le départ. Ca me change, d’habitude je cours seule ou alors avec une copine (blessée en ce moment).

Levée aux aurores, j’applique le concept du morning miracle depuis quelques temps, je me suis préparée un petit déjeuner de champion pour tenir la distance. Il fait super froid dehors, je mise donc sur un porridge chaud banane, graines de chia, miel d’un ami agriculteur et mûres. Rien que d’en parler, j’en salive encore!!!!!

img_3964

Nous arrivons de bonne heure sur place et avons tout le temps de nous échauffer, vu les températures extérieures, il faut mieux.

img_3966

10H00, le départ est donné, ça part vite!!!! Je jettes un coup d’oeil a ma montre, j’ai l’impression de bien courir, j’ai déjà perdu les garçons, et pourtant je suis à 10min au km, j’hallucine!!!!! J’accélére, mais rien n’y fait 10,1 min au km et là je me rends compte que ma montre est mal réglée en fait c’est l’heure que je lis :-), oui vous pouvez me traiter de cruche!!!!! Ne vous gênez pas!!!!

Je la règle comme il le faut, je suis à 5,10 du km,ah oui  je comprends mieux, je cours beaucoup trop vite je sais que je ne vais pas tenir la cadence mais j’ai envie de forcer un peu alors je continue. Il n’y a pas de grandes difficultés pour l’instant, je ralentirai plus loin.

Comme vous vous en doutez, le 1er km est vite passé, le 2éme aussi mais le 3éme et le 4éme, j’ai l’impression de ne plus rien avoir dans les jambes déjà, ça promets, et ça monte, ça monte 130m de dénivelé apparemment, c’est dur!!!!!

290a3338

Je ne lâches pas, je suis juste partie trop vite et j’en payes les conséquences c’est tout, il faut que je tiennes. On arrive au ravito, cool un bout de banane, un carré de chocolat, des fruits secs.

Tout en haut, c’est du plat, je me sens mieux, la vue est magnifique, j’en profites!!!! On est au milieu de la nature, on longe l’étang de Berre. Au loin, des voiliers, il fait beau, on ne pouvait rêver mieux au final!!!!

290a3345

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir mangé ou alors la vue qui m’a redonné du courage mais ça va beaucoup mieux!!!! Au final, je n’ai pas perdu trop de temps mais je voudrais améliorer mon temps de la semaine dernière, c’était aussi un 11km, si vous voulez lire le compte rendu il est ici.

J’accélère et puis de toute façon, c’est déjà le moment de redescendre, je fais quand même attention, j’ai mes vieilles asics au pied, il y a des cailloux, des racines d’arbres, j’aurais du mettre mes chaussures de trail!!!!! Je saute de rochers en rochers, je m’amuse comme une petite folle!!!!

Un peu de forêt, un peu d’étang de berre, je suis a fond mais ça va, c’est super, je gère, quelques faux plats, de difficultés particulières si ce n’est les obstacles naturels!!!!

10éme km, on y est presque, je n’ai pas consulté le parcours, je ne sais pas ce qui m’attends et heureusement, ce n’est qu’une succession de montées dans les cailloux, d’escaliers aménagés naturellement, personne ne s’aventure a courir, je vais en faire de même mais dès que je peux, je trottine, mais qu’est que c’est dur de repartir!!!

Dernière boucle, que du plat, je vois la ligne d’arrivée, il me reste un peu plus de 800 mètres, mon pote, qui a fini en 40 et quelques minutes, m’attends pour finir la course avec moi. Je sprinte, je donne tout!!!!

Au final, je passes la ligne d’arrivée en 1H12, soit une minute de plus que dimanche dernier. J’échange quelques mots avec les garçons, 40 et quelques minutes, 53 et 59 minutes mais ça me rassure eux aussi ont marchés au même endroit que moi!!!!

img_3977

C’était la course la plus dure de ma petite vie de runneuse mais c’est aussi celle que j’ai préféré, j’ai repoussé mes limites, je me suis sentie pas bien presque au début et pourtant je n’ai pas lâché et puis que dire du paysage!!!!!

Je n’attendrais pas l’année prochaine pour la refaire cette course c’est sûr, ce n’est pas très loin de la maison, j’irais m’entrainer a l’occaz’!!!!!!

La ronde pédestre de Cornillon Confoux

La ronde pédestre de Cornillon Confoux

Dimanche dernier, je participais à la ronde pédestre de Cornillon Confoux, 11,2kms traversant le village et la foret, une course nature que j’ai drôlement apprécié.

Après un mois de septembre ou je n’ai couru que 66kms, après ce mois chaotique côté nourriture ou j’ai repris du poids, je n’espérais pas battre mon RP et mon but était de finir cette course et surtout pas à la dernière place :-).

Le matin, comme plusieurs jours, je me suis levée tôt, j’avais tout préparé mais on a quand même réussi à partir en retard par rapport a l’horaire que j’avais prévu. Finalement, on était sur place à 9H30, le départ étant à 10h.

img_3914

Après un petit échauffement assez rapide, je me mets derrière la ligne de départ. Nous sommes 500, un record parait t’il!!!!

Le départ est donné, ça va être rapide, je le sens bien du faux plat, une légère montée puis une descente, comme a mon habitude, je cours a mon rythme, je laisse passer les gens.

Le 1er km je ne le vois pas passer et très vite nous arrivons au village, ça monte bien et ça pique les cuisses, le cardio est bien bien haut, un attroupement se crée, quelques coureurs commencent déjà à marcher, ça m’étonnes mais je ne fais pas ma maligne pour autant. Je vais vite comprendre pourquoi: il y a des escaliers. Tiens c’est original mais ça casse le rythme!!!!

En haut, néanmoins la vue est magnifique. Je ne vous ai pas dit mais Cornillon Confoux est un petit village perché en altitude, on l’appelle même le balcon de l’étang de berre et du pays salonnais. Inutile d’en rajouter sur la beauté de ce site, je n’étais pas là bas pour faire du tourisme.

Nous faisons le tour du village et c’est déjà le moment de redescendre, nous voilà maintenant au milieu des arbres. Il a plu la veille, et avec les racines il faut faire assez attention, nous enchainons sur des faux plats des petites montées, des petites descentes forcément, rien de bien compliqué sur le moment.

Parfois, je sens quand même le souffle me manquer, je regarde ma montre, je comprends vite pourquoi, à plusieurs reprises, je me tape des petites pointes de vitesse mais ça me motive, je continue comme ça.

Je ne sais pas pourquoi mais le 7éme kms est toujours un peu plus dur pour moi, mais je m’en fous, je maintiens le rythme.

9éme kms, la fin est proche mais les difficultés sont là!!!!!

Je vous rappelles qu’on est au milieu des arbres et qu’il a plu, la gadoue, les racines apparentes, rajoutées a ça des bonnes montées, je ralentis la cadence, je n’ai pas envie de tomber. Une descente avec pleins de cailloux un virage et j’entends du bruit.

J’aperçois l’arrivée, j’accélère, je l’ai fait 11,2kms et 1H11!!!!

img_3916

Je reviendrais c’est sûr mais cette fois ci, je prendrais le temps qu’il faudra pour découvrir ce joli petit village!!!!!