Rêver les yeux ouverts, une expérience inoubliable, mon premier vol…

Rêver les yeux ouverts, une expérience inoubliable, mon premier vol…

Je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, mon rêve le plus fou c’est d’apprendre à voler, piloter un avion, côtoyer les nuages. Depuis plus d’un an maintenant, je mets toutes les chances de mon côté pour y arriver.

Je vous avais parlé d’un de mes vols, mais le 1er vol restera toujours le plus magique, cet article je l’ai écris il y a plus d’un an……

12141683_675491175919479_8606466218814617971_n

(photo d’un joli coucher de soleil à la Réunion)

Les démarches avant le 1er vol, je les trouve un peu lourdes. Il faut déjà trouver un médecin spécialisé dans l’aéronautique afin de vous fournir un certificat médical. Celui que j’ai trouvé ne consulte que le mardi et le mercredi uniquement le matin. Le rendez vous dure une petite heure et on est examiné « à la loupe ». On vous regarde les articulations, les yeux forcément, on vous prends la tension, écoute votre coeur. Rien n’est passé à la trappe.

Ensuite, vous vous inscrivez et il faut attendre encore que le moniteur vous appelle pour enfin caler une date.

Une après midi somme toute tranquille au boulot, mon teléphone sonne, je réponds et surprise c’est une monitrice. Une femme dans ce milieu c’est plutôt rare et à vrai dire, je trouve les femmes plus patientes.

Rendez vous est pris mais malheureusement le jour J, trop de vent, nous ferons que de la théorie.

Vendredi 23 mai, je ne travaille pas, on va donc voler pour la 1ére fois le matin.

Je me prépare avec un peu d’appréhension. Il fait beau mais il y a quand même un peu de vent.

Un petit briefing rapide et nous nous rendons à l’avion. Une visite pré vol extérieure, tout est ok. Je sors les checks lists et on les déroule tranquillement toutes les deux.

Tout est prêt, il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton démarreur. C’est bête mais à ce moment, je suis tendue, heureuse, bizarre, les sensations se mélangent. Je suis face au doute, je me demande si c’est ce que je veux réellement, si je suis sûre de moi. J’arrête de réfléchir et j’appuie.

L’avion démarre sans aucuns problèmes, ma monitrice fait un appel radio pour annoncer nos intentions et me montre comment diriger l’avion au sol.

C’est une catastrophe, j’ai franchement du mal et je suis contente qu’il n’y a personne dehors pour voir ça. Se servir uniquement de ses pieds n’est pas naturel pour moi, je suis gênée et je ne sais que faire de mes mains.

Avec beaucoup de mal, nous arrivons au point d’arrêt. On vérifie les paramètres moteurs. On s’aligne, elle s’occupe de diriger l’avion et je n’ai qu’a mettre les mains sur le manche pour voir. Je n’ose pas regarder en bas, je regarde devant moi sans rien comprendre à ce qui m’arrive. Ca secoue, l’avion est léger et il y a encore plus de vent qu’au sol. Mais on est en l’air, je suis tellement heureuse.

On va quelques exercices de mise en palier (monter a une certaine altitude et stabiliser l’avion à cette altitude, ne plus monter et encore moins descendre), nous verrons différents termes, la pente, l’assiette, l’incidence…..

Je ne verrais pas le temps passer, et c’est déjà l’heure de rentrer. Ma monitrice pose l’avion et je m’occupe de le ramener au hangar. Je ne réalise pas encore ce qui vient de se passer mais une chose est sûre, j’ai la banane, je suis sur mon petit nuage et ne suis pas prête d’en redescendre.

Je comprends a ce moment que je suis en train de réaliser mon rêve le plus fou et ça ça n’a pas de prix.

Et vous votre rêve le plus fou???? Vous l’avez réalisé???

Mon projet 365 du 02/02 au 08/02

Mon projet 365 du 02/02 au 08/02

projet 365

Ca y est, ça sent la fin des vacances, je vais devoir aller travailler demain, je serais bien rester à la maison tellement il fait froid. Je suis passée de 27/30° à pas grand chose, il faut me comprendre. Et puis, cette luminosité, même si les jours rallongent, me déprime. J’ai cependant passé une bonne semaine, tout n’est pas noir non plus hein!!!! Alors place aux photos du défi de Virginie B.

2 février 2015

Lundi, dernier jour à la Réunion, sniffff, j’ai envie d’y retourner. Les retours sont de plus en plus durs malgré toutes ces années en Métropole.

3 février 2015

Mardi, au dessus de Paris, pas une once de neige et puis juste avant d’arriver a Marseille, tout était blanc. Finalement, nous aurons de la neige dans l’après midi mais elle ne tiendra pas.

4 février 2015

Mercredi, j’ai défait mes valises, fait des lessives, ouvert les colis reçus, ouvert mon courrier et tout régulariser, c’est du boulot!!! Je vous proposerais cependant une photo de moi enfant afin de coller au thème de la semaine. La qualité n’est pas top c’est une photo d’une photo plastifiée, je devais avoir 4 ou 5 ans. C’est marrant plus jeune, j’avais toujours les joues très rouges peu importe le moment de la journée.

5 février 2015

Jeudi, j’avais des papiers à faire sur Marseille, nous avons mis 2 heures pour y aller au lieu des 45/50 minutes habituelles à cause de la neige encore. Un peu de shopping et on est rentrés au chaud, j’en ai profité pour bouquiner un peu.

6 février 2015

Vendredi, une photo de mon Caramel à la fenêtre, son endroit préféré de l’appart après la valise sur l’armoire dans la chambre. C’est fou le temps qu’il passe à regarder les oiseaux, les voisins dans son panier suspendu. C’est le cadeau qu’il a le plus rentabilisé.

7 février 2015

Samedi, depuis le temps que je devais le faire, j’ai relooké ma cuisine pour 3 fois rien, je vous en reparle dans la semaine.

8 février 2015

Dimanche, il fait beau, Caramel se fait dorer la pilule au soleil.

Et puis, sur le blog, pas grand chose cette semaine, j’y ai juste fait le bilan habituel du mois écoulé avec en bonus une vidéo flipagram de toutes mes photos du projet 365.

Voili, voilou, sur ce, je vous souhaite une bonne semaine moi il va me falloir beaucoup de courage, plus de 2 mois sans mettre de réveil, je crois que ça va piquer, mais il le faut bien!!!!

Rêver les yeux ouverts……

Rêver les yeux ouverts……

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été attirée par les avions, le ciel et les nuages. J’adorais quand j’étais petite (je le suis  toujours d’ailleurs, je ne fais que 1M54) dire que tel ou tel nuage ressemble a telle ou telle autre chose (un peu à la façon d’Amélie Poulain, c’est peut être pour ça que j’adore autant ce film).

Quand j’entendais le bruit d’un avion de tourisme ou de ligne ou même un hélicoptère, je me précipitais dehors pour le voir et j’étais heureuse.

Pour mes 5 ans, j’ai même eu comme cadeau d’anniversaire un boeing 777 en plastique et télécommandé. Je l’ai encore d’ailleurs, il est à la Réunion dans ma chambre. Il trône fièrement sur une de mes étagères et je le considère comme le trésor de mon enfance.

Quand on me demandait ce que je voulais faire comme métier, je répondais au tac au tac, pilote de boeing ou alors copilote ou alors mécanicienne ou alors un métier qui me permettait d’être au contact des avions. Mes parents pensaient que ça me passerait.

Et, non, j’ai la tête dure, plusieurs années plus tard, à même pas 17 ans, j’ai quitté mon île natale, ma famille, mes amis, ma petite vie tranquille pour faire, devinez quoi??? Mécano avion.

Mon envie de piloter, je ne l’ai pas oubliée non plus. J’ai commencé ma formation de pilote privée mais malheureusement les aléas de la vie ont fait que je n’ai pas pu continuer et c’est avec regrets que j’ai laissé tomber.

Au mois d’avril dernier, j’ai eu l’opportunité de recommencer et ben croyez moi, je ne vais pas laisser tomber cette fois-ci.

J’ai, maintenant, « quelques heures au compteur » si on peut dire ça comme ça, et je commence a me sentir vraiment à l’aise. On se balade, on simule des pannes, y’a pas de doutes, je suis bien dans mon élément.

La fois dernière, nous avons fait un petit tour au pont du Gard, j’ai pris soin de prendre ma gopro, pour ceux qui me suivent sur facebook savent que j’ai eu beaucoup de mal a extraire mes images et encore plus à sélectionner les passages que je voulais vous montrer.

C’est ma 1ère vidéo, le montage n’est pas parfait mais j’envisage d’en faire d’autres afin de parfaire ma technique.

 

Je touche enfin mon rêve du bout des doigts et j’adore ça!!!!