Bye, bye 2017!!!!

Bye, bye 2017!!!!

31 décembre, dernier jour de l’année timing parfait pour vous faire un petit coucou  et surtout pour dresser le bilan de cette année qui vient de s’écouler.

Encore une fois je le répète, le temps est passé vraiment trop vite. Mais la j’espère que vous en avez puisque cet article est un poil long, prenez un café ou un thé, installez vous, pour la rétrospective de 2017.

J’ai commencé mon année a Paris, j’y ai effectué un stage pour le boulot et même si je n’ai jamais autant bossé pour un stage, j’étais quand même bien. Je ramenais même dans mes valises une copine: la grippe, celle qui m’a collée aux baskets, celle qui a du mal a m’abandonner, bref… J’arrête aussi Weight Watchers momentanément.

img_1155

En février, la vie suit son cours. Fichue grippe, mais ça ne m’empêche pas de commencer ma prépa pour ce qui va être mon plus gros défi de l’année, le marathon de Bordeaux.

Ma meilleure amie accouche d’un petit garçon, le 28 février et je ne suis pas à ses côtés. Etre loin des siens est parfois si dur!!!!

En mars, j’enchaîne les sorties, la course a pied étant devenue ma soupape de sécurité. Je suis motivée mais tout ne se passe pas comme prévu et je doutes de moi.

19 mars: Run in Marseille, j’explose complètement, je me fais peur, crises sur crises même mon traitement n’y fait rien.

img_1156 Je décides de consulter un médecin du sport et le verdict tombe. Mon problème est d’ordre allergique certainement dû a des bronches qui ont souffert en début d’année des suites de ma grippe. Pas si grave finalement, je repars avec un nouveau médicament. Et ce sera le début de la fin ou de la faim ce serait plus juste!!! Le traitement est efficace certes, mais alors je suis obnubilée par la nourriture, du matin au soir, j’ai faim constamment et comme ça, je reprendrais 8kgs.

Weight Watchers est mon ami mais c’est dur, ma motivation en prends un sacré coup. J’en parles au médecin qui est juste étonné mais je continue cette saloperie faute de mieux.

img_1157 Avril, vous vous en doutez, mon mois a été marqué par le marathon de Bordeaux. Le boulet que je suis, a oublié son traitement mais hors de question d’abandonner, je passerais coûte que coûte cette ligne d’arrivée.

img_1159 Je suis MARATHONIENNE pour la 1ére fois de ma vie, je suis tellement fière même encore aujourd’hui, j’ai du mal à le réaliser, je l’ai fait, j’ai souffert, mais j’ai l’impression de l’avoir rêvé.

img_1160 Avril, c’est aussi le mois de mon intégration au sein d’une super team de coureurs: les psycho- pattes et la course devient plus fun. Ça pourrait être un bon slogan de publicité non???

img_1123 En mai, ça court, ça court, avec une banane, un bonnet de bain et des lunettes de natation sur la tête. Ha, je vous l’avais pas dit mais j’ai intégré une team de barjots.

img_1161 Mais on court aussi pour des bonnes causes, la Wings for Life world run, pour récolter des dons pour les recherches sur la moelle épinière, ou alors pour le lynx.

img_1162 Juin: je cours toujours, mais je nages aussi. On a enfin notre nouvelle piscine, et la nouvelle terrasse, la vie est belle.

img_1163 Juillet: vivement les vacances, la fatigue s’accumule, les voisins avec leur musique, leur manque de respect, je n’en peux plus. Je signe un abandon sur une course officielle.

img_1164 J’arrête aussi mon traitement, je n’en peux vraiment plus de grossir, de lutter contre mes démons et contre tout attentes, je revis.

Août: Des nouvelles pas très réjouissantes qui te rappellent que la vie est une chance certes, mais qu’il faut savoir profiter des bons moments tant qu’il est encore temps, de supprimer les relations toxiques de sa vie, d’arrêter de se prendre la tête pour des choses qui n’est valent pas la peine.

On a des vacanciers à la maison et c’est bientôt notre tour. 2 petites semaines et demies qui vont nous faire le plus grand bien possible. On déconnecte à la Plage, et c’est génial mais trop court…

img_1165 Septembre: Le mois le plus pénible au boulot mais côté sportif, de belles sorties mais surtout de belles rencontres.

Challenge des 31kms de Disneyland Paris, quelques couacs, tout ne s’est pas passé comme nous l’avions imaginé, mais qu’importe je repartirais avec des supers souvenirs. Des rencontres oui, Karyne, la capitaine des Psychos, son mari, sa fille mais aussi Sophie.

img_1166-1 Octobre: Je change de service et c’est un boulot tout neuf à réapprendre, un sacré défi mais j’en avais tellement besoin. La mise en place d’un nouveau traitement pour mes problèmes d’asthme et allergies.

Côté sportif, un mois chargé.

1er octobre: Run In Lyon, c’était génial même si j’étais malade. Je continues à découvrir des nouveaux membres de mon squat, Anthony qui n’est autre que le cousin de Karyne, David le lyonnais de la bande, Paca, (cet homme n’est pas humain, vu ses performances sportives, je répètes cet homme n’est pas humain) et sa femme Julie.

8 octobre: 20kms de Paris, un super week end passé trop vite encore et une équipe presqu’au complet, j’y rencontres Cindy, Seb, Sylvie et son copain qui a été bien gentille de m’héberger, et surtout la plus frappadingue d’entre nous Stéphanie alias Poupye. Petit apparté qui n’a rein a voir d’ailleurs: vous étiez au courant qu’il y avait des douches dans les gares vous?? Et ben c’est Steph qui nous l’a appris, je vous l’assures. Je ferais ma course avec elle toujours est t’il.

img_1167La ronde des Oliviers, petite course bien sympa pas loin de la maison avec ma copine de boulot.

Et enfin, le 29 octobre, Marseille Cassis, pas une grande réussite mais je prendrais ma revanche l’année prochaine.

img_1168 Novembre, mon anniversaire et en un claquement de doigts nous voilà en décembre. Le boulot m’a complètement aspiré.

Décembre, un mois tout doux, les vacances, Noel et surtout les travaux de la cuisine qui débutent juste et on en a pour 3 mois minimum.

2017, c’était donc 1119kms de course à pied (j’irais peut être courir tout à l’heure si je me trouves un créneau), un marathon, des rencontres à gogo, des kilos en trop, pas de RP, j’ai même complètement régressé.

Mais je crois que l’essentiel, c’est de faire les choses pour soi et surtout avec plaisir. Au final, cette année n’a pas été de tout repos.

2018 sera du même acabit. Des projets secrets, d’autres non, Run In Marseille, le semi de Bordeaux, le marathon de Paris, Marseille Cassis.

En 2018, mon rêve le plus cher reste de me sentir bien dans mon corps, dans ma tête, m’accepter enfin mais je crois que je suis sur la bonne voie.

En 2018, j’aimerais avoir du temps. Du temps pour moi, du temps pour le blog, 2017 n’a pas brillé sur ce point, il me manque de tas de souvenirs, des comptes rendus de courses. Et pourtant, j’adore écrire.

Je finirais cet article, bien trop long, mais c’est qu’il s’en est passé des choses ces 12 derniers mois, en vous souhaitant une année de bonheur, de santé, des projets, des rêves pleins la tête et la joie d’en réaliser quelques uns.

4 réflexions sur “Bye, bye 2017!!!!

    1. je n’avais pas vu ton commentaire, oui c’était une sacrée année et j’adorerais en terminer avec mon problème d’asthme et trouver enfin un traitement qui me permettrait de vivre ma vie comme j’en ai envie, croisons les doigts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s