Les foulées martégales

Les foulées martégales

Dimanche 9 octobre, rendez vous est donné chez un pote. Eh oui, pour cette course, nous serons une petite équipe de 4 a prendre le départ. Ca me change, d’habitude je cours seule ou alors avec une copine (blessée en ce moment).

Levée aux aurores, j’applique le concept du morning miracle depuis quelques temps, je me suis préparée un petit déjeuner de champion pour tenir la distance. Il fait super froid dehors, je mise donc sur un porridge chaud banane, graines de chia, miel d’un ami agriculteur et mûres. Rien que d’en parler, j’en salive encore!!!!!

img_3964

Nous arrivons de bonne heure sur place et avons tout le temps de nous échauffer, vu les températures extérieures, il faut mieux.

img_3966

10H00, le départ est donné, ça part vite!!!! Je jettes un coup d’oeil a ma montre, j’ai l’impression de bien courir, j’ai déjà perdu les garçons, et pourtant je suis à 10min au km, j’hallucine!!!!! J’accélére, mais rien n’y fait 10,1 min au km et là je me rends compte que ma montre est mal réglée en fait c’est l’heure que je lis :-), oui vous pouvez me traiter de cruche!!!!! Ne vous gênez pas!!!!

Je la règle comme il le faut, je suis à 5,10 du km,ah oui  je comprends mieux, je cours beaucoup trop vite je sais que je ne vais pas tenir la cadence mais j’ai envie de forcer un peu alors je continue. Il n’y a pas de grandes difficultés pour l’instant, je ralentirai plus loin.

Comme vous vous en doutez, le 1er km est vite passé, le 2éme aussi mais le 3éme et le 4éme, j’ai l’impression de ne plus rien avoir dans les jambes déjà, ça promets, et ça monte, ça monte 130m de dénivelé apparemment, c’est dur!!!!!

290a3338

Je ne lâches pas, je suis juste partie trop vite et j’en payes les conséquences c’est tout, il faut que je tiennes. On arrive au ravito, cool un bout de banane, un carré de chocolat, des fruits secs.

Tout en haut, c’est du plat, je me sens mieux, la vue est magnifique, j’en profites!!!! On est au milieu de la nature, on longe l’étang de Berre. Au loin, des voiliers, il fait beau, on ne pouvait rêver mieux au final!!!!

290a3345

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir mangé ou alors la vue qui m’a redonné du courage mais ça va beaucoup mieux!!!! Au final, je n’ai pas perdu trop de temps mais je voudrais améliorer mon temps de la semaine dernière, c’était aussi un 11km, si vous voulez lire le compte rendu il est ici.

J’accélère et puis de toute façon, c’est déjà le moment de redescendre, je fais quand même attention, j’ai mes vieilles asics au pied, il y a des cailloux, des racines d’arbres, j’aurais du mettre mes chaussures de trail!!!!! Je saute de rochers en rochers, je m’amuse comme une petite folle!!!!

Un peu de forêt, un peu d’étang de berre, je suis a fond mais ça va, c’est super, je gère, quelques faux plats, de difficultés particulières si ce n’est les obstacles naturels!!!!

10éme km, on y est presque, je n’ai pas consulté le parcours, je ne sais pas ce qui m’attends et heureusement, ce n’est qu’une succession de montées dans les cailloux, d’escaliers aménagés naturellement, personne ne s’aventure a courir, je vais en faire de même mais dès que je peux, je trottine, mais qu’est que c’est dur de repartir!!!

Dernière boucle, que du plat, je vois la ligne d’arrivée, il me reste un peu plus de 800 mètres, mon pote, qui a fini en 40 et quelques minutes, m’attends pour finir la course avec moi. Je sprinte, je donne tout!!!!

Au final, je passes la ligne d’arrivée en 1H12, soit une minute de plus que dimanche dernier. J’échange quelques mots avec les garçons, 40 et quelques minutes, 53 et 59 minutes mais ça me rassure eux aussi ont marchés au même endroit que moi!!!!

img_3977

C’était la course la plus dure de ma petite vie de runneuse mais c’est aussi celle que j’ai préféré, j’ai repoussé mes limites, je me suis sentie pas bien presque au début et pourtant je n’ai pas lâché et puis que dire du paysage!!!!!

Je n’attendrais pas l’année prochaine pour la refaire cette course c’est sûr, ce n’est pas très loin de la maison, j’irais m’entrainer a l’occaz’!!!!!!

Une réflexion sur “Les foulées martégales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s