Semi marathon du Touquet

Semi marathon du Touquet

J’ai sérieusement commencé la course à pied en décembre l’année dernière. Au début, c’était pour perdre du poids, c’était un moyen qui ne me coûterait pas grand chose (et la c’est l’expérience qui parle même si cette phrase fait un peu vieille conne plusieurs années à être inscrite dans une salle de sport sans y aller) et je me suis rapidement prise au jeu. J’ai commencé à m’inscrire à des courses officielles et un jour je me suis dit et pourquoi pas un semi marathon???? Oui une idée un peu folle vu mon niveau!!!!! Et c’est sur un coup de tête que je me suis inscrite, on devait remonter dans le nord pour le mariage du cousin de J alors j’ai fait d’une pierre deux coups en choisissant le Touquet comme 1er semi marathon.

J’ai pris un plan d’entrainement sur mon appli Décathlon Coach (je vous la recommande en passant) « un semi marathon en 2h » sur 8 semaines en sachant bien depuis le début que mon intention à moi n’était vraiment pas de tenter de battre un RP mais bien de finir cette course. La 1ére semaine s’est super bien passée mais je suis ensuite tombée malade et j’ai bien eu du mal par la suite à rattraper mon retard. Et puis a la fin, les séances c’était plutôt selon l’humeur du jour mais surtout la météo et les moyens à ma disposition. En fait, je faisais mes séances de fractionnés sur tapis et quand il faisait trop chaud dehors je choisissais aussi cette option sauf que ce tapis est situé dans une salle sans fenêtre et surtout le toit est en tôle alors quand il faisait vraiment trop chaud, j’avais beaucoup de mal à boucler mes séances.

8 longues semaines mais surtout 4 semaines de questionnement, à souffrir d’un manque cruel de confiance en moi. Bref, j’abordais cette course sous de mauvaises conditions.

Le jour J est arrivé bien trop vite, (6 aout 2016, je m’en souviendrais) et dans le sas de départ beaucoup beaucoup trop de monde 2804 participants (en fait à 18H45, il y avait le départ pour les handisport ensuite a 19H le départ pour les 10kms et le semi), la peur de me faire piétiner est là.

Le départ est donné, mais j’ai l’impression que certaines personnes jouent leurs vies, on me pousse, me bouscule, je cours beaucoup trop vite mais je n’ai vraiment pas le choix. Je ne comprends pas on va même me faire un croche pied, on est ou là dans une cour de recré??

1er, 2éme kms on passe au bord de la mer, le paysage qui s’offre à nous est magnifique, le soleil est au dessus de l’eau et à cette heure, il se reflète, j’en oublies les autres coureurs.

Au 3éme km, ça commence enfin à s’éparpiller, on respire. On est toujours sur la piste cyclable qui longe la mer. Il y’a pleins de personnes qui sont venues nous encourager, c’est top!!!!! Il fait bon, ni trop chaud, ni trop froid. Je repenses à tous mes entrainements sous une chaleur de plomb et je ne regrettes rien bien au contraire.

Au 4éme km, je suis toujours dans mes pensées quand quelqu’un me tire douloureusement le bras tandis qu’un autre me pousse. C’en est trop!!!! je m’apprête à lui crier dessus mais je me rends compte en fait que je gênais, il y avait un coureur en fauteuil roulant qui voulait passer, je me sens affreusement honteuse.

5éme km, le ravitaillement, chouette je commençais a avoir soif. Un bénévole me tends une bouteille et quand je m’apprête à la prendre il me la mets au dessus de la tête grrrrr, je vais préférer me servir moi même sur la table.

Un virage on arrive dans un quartier bien sympa, plein d’arbres donc ombragé. Il y’a vraiment de jolies maisons. Et dire que j’ai vécu 6 ans dans le nord mais au final, je ne connais que très peu voir pas du tout les villes de la côte.

Enfin, bref, je me retrouve au point de départ, je croise J qui me filme. Ah oui, en fait le parcours du semi a été modifié cette année apparemment, 2 boucles de 10kms et une petite boucle pour arriver à la distance mythique du semi marathon.

10kms, 1H04 que je n’ai pas vu passer vraiment, je suis en pleine forme, c’est cool!!!!!

28542277290_dafc6087fc_o

Je repasses devant la mer et ce paysage me retient mon attention encore une fois. La ou il y avait au 1er tour pas mal de badauds pour nous encourager, bé au 2éme tour, il n’y a plus un chien. Je commences à trouver le temps long mais je continues, je sais que j’y arriverais maintenant.

Je me concentres sur ma musique. La petite boucle en plus n’est ni plus ni moins qu’une longue ligne droite pour l’aller et la même pour le retour. Elle me tues les jambes mais je crois à ce moment là que j’ai fait le plus difficile. J’arrive au ravito, un peu d’eau, une tranche de pain d’épices, je ne veux pas m’arrêter mais je ne sais pas manger en courant, j’ai failli m’étouffer 🙂

Il me reste maintenant un peu plus de 4 kms avant de franchir la ligne d’arrivée, je fais un calcul rapide dans ma tête, si je continues à cette allure, mon temps ne sera pas mauvais et je n’ai même pas eu de point de côté!!!!

Mais je crois que j’ai crié victoire un peu trop vite, un mal de ventre va me tordre en deux, m’obligeant à m’arrêter de courir, je marche, je serres les dents, je recommence à courir, je marche, je cours et ça sur un peu plus d’un km, je perds du temps, je suis déçue. Je ralentis mais il est hors de question de marcher.

J’enlèves mon casque, j’ai besoin de calme un virage, j’arrive sur le stade. Je sens couler les larmes de douleur, je n’en peux plus, j’ai envie d’arrêter. Je vois l’arche de la ligne d’arrivée, ça me mets un peu de baume au coeur. J’accélére mais au final, il y a tout un petit parcours avant d’arriver mais c’est quoi cette arnaque????? Je puise au fond de moi les dernières forces, j’accélère pour finir au plus vite, je passerais la ligne d’arrivée en 2H32 et des brouettes.

I DID IT mais pour l’instant j’ai juste besoin de m’asseoir, j’ai mal partout aux jambes, dans le bas du dos. Une bénévole vient m’enlever la puce, je me rends à la tente pour un petit rafraichissement et une collation.

IMG_3258Dégoûtée par mon temps, j’aurais pu mieux faire je cherche la tente ravito, et là ma déception va être grande également puisqu’il n’y en a pas. Je ne suis pas un pro des courses officielles mais dans le sud, je trouve ça génial de se retrouver à la fin de l’effort devant un buffet sain, de partager nos ressentis avec les autres participants d’autant plus qu’il n’y a que 2 ravitos en tout et pour tout pour 21kms, je trouve ça un peu limite mais bon c’est comme ça!!!!

Un seul départ pour 2804 participants aussi, ça e dérange un peu, j’aurais préféré avoir plusieurs sas selon notre niveau.

IMG_3259

Par contre, là ou je n’ai rien à dire c’est l’hébergement. J’ai choisi une formule dossard plus hôtel. Nous avons séjourné au Castel Victoria, un hôtel vraiment plein de charme, l’un des plus anciens du Touquet!!!!

8 réflexions sur “Semi marathon du Touquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s