Week end de poisse

Week end de poisse

Il y a quelques jours, La Pruneblogueuse nous parlais de sa copine « La poisse ».

Unknown

Pour moi, la poisse fait partie de mon quotidien, je n’y fais plus trop attention, et j’essaye chaque jour de positiver. Je me rappelles, de temps en temps, de la grande année 2007: j’ai eu des problèmes au boulot, des problèmes de santé (mal de dos, je me suis cassée un os de la main), des problèmes d’argent, des problèmes de voiture. Bref, je me dis chaque jour que ça ne peut être pire que cette année là.

Aujourd’hui, je dois avouer que j’ai craqué.

Mercredi matin, on était déjà en retard, je me rends compte que j’ai une vitre cassée sur le van que j’ai acheté et qu’on rénove petit à petit depuis l’année dernière, je mets ça sur le compte des enfants qui étaient pas mal excités avec leurs ballons la veille. Je vais au boulot tranquillement et me dis « on verras ça ce soir ». On rentre, on nettoie les débris de verre, je voulais le déplacer pour le mettre à l’abri des ballons du coup. Il ne démarre plus, c’est un peu normal, on ne s’en est pas servit depuis un moment. J’essaye d’ouvrir le coffre pour accéder au moteur (à l’arrière sur ce type de modèle). Et là surprise, on a forcé la serrure, génial, je vérifie qu’il ne manque rien, Ras, ils n’ont pas eu le temps certainement.

Je le gares ailleurs à l’abri des voleurs. Pas le temps de changer la vitre, J effectue une réparation de fortune avec du plexiglas. Pour faire la différence, il faut vraiment regarder.

Bref, vendredi, on pose une journée de RTT pour l’emmener à Bayonne, un copain doit refaire la carrosserie et la peinture. On se lève tôt, les vérifications sont faites, le plein pareil, on prend la route. Tout se passe sans encombres. Sur la route, J regarde le niveau d’huile et avec sa force légendaire arrive à péter la canne de vidange, il répare comme il peut, heureusement, il ne reste pas beaucoup de kms. Ca tiendra mais tout juste.

Arrivés a Bayonne, notre cher copain ne réponds pas au téléphone, et bien sûr n’est pas chez lui. On attends plus de 2 heures, il nous appelles, il ne sera pas sur place avant le lendemain voir le surlendemain. Sauf qu’on devait passer la nuit chez lui à Bayonne et reprendre le train le lendemain matin.

C’est top, il nous envoie quand même son pére pour nous déposer à la gare, bien sympa en passant. On décide de reprendre le train le soir même et on a bien raison puisque notre train du lendemain ne circule plus, pourquoi??? on n’a pas plus d’informations. A Bayonne, c’est les férias, c’est le bordel, son père nous pousse à Biarritz. Le train qui passe par Bordeaux nous passe sous le nez. On cherche donc un autre train, impossible de faire une réservation. Là, à ce moment là je me dis qu’on est bien dans la m****. Tant pis, on cherche une agence de location de voitures, tout est déjà fermé forcément. Par chance, on trouve un agent sncf qui s’occupe des personnes handicapés qui nous explique qu’ils ferment les réservations 2 heures avant l’arrivée du train mais qu’il reste encore des places pour le train de Paris. On passera donc par Paris. Il suffit juste d’acheter ses places au contrôleur avant de monter. C’est ce qu’on fait, sauf qu’il y a eu 3 accidents de trains ce soir là, notre train se retrouve une 1ére fois bloqué à Bayonne pendant plus de trois quart d’heure dans un 1er temps, et dans un second temps il sera détourné, tant qu’on arrive à destination.

Une journée de route, une couchette, on arrive enfin à se reposer un peu, des étrangers qui débarquent de je ne sais d’ou, nous jettent leurs sacs dessus, nous réveilles, j’ai dû m’énerver pour qu’ils se taisent.

On est arrivés à Paris ce matin, on redescends dans le sud, pas de places assises, un mec saoul qui gueule tout seul, on s’installe dans la voiture bar. Le voyage se déroule sans encombres.

A Miramas, à 13h30 alors qu’on a pris le train la veille à 20 heures, on va recupérer la voiture chez ma copine, je me tors la cheville, la même qu’il a 2 semaines et le week end n’est pas fini, que me réserves t’il????

Il y a des moments comme ça ou relativiser est très dur. Mais que faire d’autre à part supporter et attendre que ça passe???

2 réflexions sur “Week end de poisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s